Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 19, 2024















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Clémence en colère

1 juillet 2024 |
ALBUM
Clémence en colère
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
23 €
DATE DE SORTIE
17/05/2024
EAN
2360121669
Achat :

Clémence 1« Clémence, Clémence, a pris des vacances, Clémence ne fait plus rien… », chantait Anne Sylvestre en 1977. Ici, Clémence n’est pas en congés ; elle est en colère. Elle bout de rage, une rage envahissante, paralysante, terrifiante. Pour tenter d’en démêler les ressorts, elle rejoint un groupe de parole de femmes victimes de violences sexuelles, comme elle. Hors du groupe, il y a ses ami·es, un groupe soudé et solidaire, et Imane, une danseuse avec qui elle entame une relation amoureuse jolie et facile. Le temps d’un été, au gré de 15 séances de travail, Clémence écoute, Clémence se livre, Clémence pleure, Clémence apprend à dénouer les fils de sa colère et de sa peur, pour en faire autre chose et peu à peu se reconstruire.

Mirion Malle conclut ici un triptyque entamé en 2020 avec C’est comme ça que je disparais, suivi d’Adieu triste amour en 2022. À Clara et Cléo succède Clémence, donc. Trois femmes, trois rapports à la violence du monde patriarcal, trois étapes de la guérison après avoir été submergée par cette violence. Ce dernier ouvrage est porté par une vive énergie, salvatrice, celle de la colère comme source d’émancipation. Il fait particulièrement écho à l’ouvrage précédent, quitte à en répéter certains éléments.

Clémence 3Dans cet album très pop, aux couleurs vives, où le roux flamboyant de Clémence agit comme une boussole, l’autrice manie habilement le découpage et les échelles pour dérouler son récit. Au cadrage serré des sessions du groupe de parole, répondent ainsi des plans larges et joyeux sur les ami·es de l’héroïne. Le trait est plus appuyé, et Mirion Malle mêle habilement réalisme et humour un peu cartoon. On retrouve également son talent pour rendre compte des dynamiques de groupe et du quotidien, grâce à une belle maîtrise de l’oralité, et à un soin particulier apporté aux vêtements, aux coiffures, et aux mouvements des corps et des visages. Ode aux femmes, à la force du collectif, à l’amitié, au lesbianisme et à la sororité, Clémence en colère clôt comme il se doit un triptyque cathartique.

Clémence 4

Publiez un commentaire