Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Dernière ligne droite pour Les Autres Gens

2 mars 2012 |

Alors qu’il vient de fêter ses deux ans d’existence, le feuilleton BD numérique Les Autres Gens annonce qu’il se conclura en juin prochain.

lag_banniere« Si je suis si fier du résultat c’est grâce à vous. Toi qui crées et toi qui lis. Je crois que nous pouvons tous être fier du chemin parcouru et de la qualité de ce que nous avons porté. » C’est ce qu’écrit Thomas Cadène, scénariste et animateur infatigable des Autres Gens, ce projet inédit en matière de bande dessinée sur écran : un feuilleton quotidien, dessiné par des dizaines d’artistes différents, accessible sur abonnement.

lag_5_couvUn modèle novateur pour un contenu excitant, initiative personnelle d’auteurs sans le soutien d’aucun éditeur, qui a su rencontrer son public, peut-être pas suffisamment nombreux pour bien faire vivre ses créateurs, mais public fidèle quand même. Forts de ce succès et d’une importante couverture médiatique, Les Autres Gens ont finalement réussi à séduire un éditeur, Dupuis, qui publie la série en albums papier : le cinquième tome est attendu pour mi-mars, avec un « LagMag » inédit (magazine des Autres Gens, imaginé par Pochep); deux autres viendront compléter la série.

Les Autres Gens continuent donc jusqu’à la fin du mois de juin, pour boucler leur seconde saison. Et s’arrêtent, du moins sous la forme actuelle. Sur le site, Thomas Cadène explique: « Parce que je n’ai pas envie que nous soyons autre chose qu’une réussite, parce que je n’ai pas envie qu’on se dégrade, qu’on s’épuise ou qu’on se perde, parce que nous n’avons plus rien à prouver et parce qu’on ne reste pas juste pour prouver quelque chose… La décision s’est imposée : Tels que nous les connaissons aujourd’hui, Les Autres Gens se dirigent d’un pas assuré et serein vers ce qui sera, nous y travaillerons, un final éblouissant. »

Les meilleures choses ont une fin, dit-on. Cela se vérifie donc avec ce beau projet, qui, j’en suis certain, n’a pas fini d’enfanter ou d’inspirer d’autres chouettes initiatives.

Commentaires

Publiez un commentaire