Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

18 Comments

"Les Autres Gens" publiés en album

2 décembre 2010 |

Lancé en mars 2010, le feuilleton numérique Les Autres Gens – lisible sur abonnement – se déclinera en album papier en mars prochain.

autresgens_0Créée à l’initiative de l’auteur Thomas Cadène (Sextape) – qui scénarise et supervise l’ensemble -, cette « bédénovela » voit évoluer quotidiennement une multitude de personnages (Mathilde, qui a gagné au Loto malgré elle, son compagnon, ses amis, sa famille…), au fil d’une intrigue qui ne chipote pas sur les rebondissements. Elle est mise en images par une soixantaine de dessinateurs (Bastien Vivès, Tanxxx, Vincent Sorel, Loïc Sécheresse, Camille Jourdy, Agnès Maupré…), officiant à tour de rôle.

Enthousiasmant et novateur, ce projet a suscité l’intérêt des éditions Dupuis, qui ont proposé de l’éditer au format papier. Le premier tome réunira les épisodes du premier mois, qui occuperont 200 pages. En librairie le 25 mars 2011, il coûtera 14,95€.

« Jusqu’à présent, je n’avais démarché aucune maison d’édition, précise Thomas Cadène. J’ai rencontré Louis-Antoine Dujardin, éditeur chez Dupuis, lors de l’Université d’été de la bande dessinée à Angoulême. Il était motivé par l’aventure, et ne me considérait pas comme un pirate. Pas question toutefois de changer l’écriture du feuilleton: je tenais à ce qu’on respecte le format naturel du web, je ne voulais pas me mettre à compter les cases. L’éditeur a choisi une maquette simple et un format entre roman graphique et manga, à la couverture souple. » Un contrat a été signé pour six albums (un prévu tous les deux mois), mais sans garantie de publication – les ouvrages sortiront si les ventes sont jugées suffisantes.

Certains verront dans cette publication un désaveu du format web. Une théorie que récuse avec force Thomas Cadène: « Il ne s’agit aucunement d’un renoncement. Le feuilleton Les Autres Gens ne « finit » pas sur papier, mais s’y décline. La parution en ligne continuera, permettant au lecteur web de lire les épisodes plus tôt que sur le papier, et en payant moins cher [2,79€ par mois, 15€ pour six mois ou 29€ par an]. »

Même s’ils n’ont pas couvert d’or leurs auteurs, Les Autres Gens attirent en moyenne chaque mois un millier d’abonnés. Pendant la semaine du 24 décembre, ces derniers pourront découvrir des épisodes festifs, dédiés aux Noëls passés des personnages et dessinés par les auteurs des résumés mensuels (Boulet, Marion Montaigne, Terreur Graphique…).

Projet de maquette © Dupuis – Les Autres Gens.

Votez pour cet article

Commentaires

  1. Suzy

    Les abonnés au site vont se sentir floués, à raison.

  2. Suzy

    Les abonnés au site vont se sentir floués, à raison.

  3. Bonjour Suzy, je serais très curieux de savoir pourquoi ils vont se sentir floué de suivre l’histoire en temps réel pour 2,79 € par mois maintenant qu’il y aura des livres de ce qu’ils ont déjà lu qui sortent… Je ne suis pas sur de bien vous comprendre.

  4. Bonjour Suzy, je serais très curieux de savoir pourquoi ils vont se sentir floué de suivre l’histoire en temps réel pour 2,79 € par mois maintenant qu’il y aura des livres de ce qu’ils ont déjà lu qui sortent… Je ne suis pas sur de bien vous comprendre.

  5. « En librairie le 25 mars 2010, il coûtera 14,95€ »

    Bon sang, il est donc déjà paru depuis 9 mois ???? Ca y est, le web a tué l’édition papier.

  6. « En librairie le 25 mars 2010, il coûtera 14,95€ »

    Bon sang, il est donc déjà paru depuis 9 mois ???? Ca y est, le web a tué l’édition papier.

  7. Ah, ce petit paradoxe temporel involontaire est corrigé ! Il s’agit bien de mars 2011 !
    merci.

  8. Ah, ce petit paradoxe temporel involontaire est corrigé ! Il s’agit bien de mars 2011 !
    merci.

  9. Francis Pincemoi

    Un millier d’abonnés? brrrr, les libraires doivent frissonner devant ce score impressionnant. Le numérique est loin d’avoir tué l’édition-papier, à la limite, il pourrait lui servir d’avant publication promotionnelle. A méditer….

  10. Francis Pincemoi

    Un millier d’abonnés? brrrr, les libraires doivent frissonner devant ce score impressionnant. Le numérique est loin d’avoir tué l’édition-papier, à la limite, il pourrait lui servir d’avant publication promotionnelle. A méditer….

  11. Francis,
    brrrrr, surtout ne prenons pas d’initiative.
    Le but du numérique, figurez vous, n’a pas nécessairement pour grand but ultime de tuer l’édition papier. Je sais c’est fou. Par exemple on peut avoir simplement envie de faire de la bonne BD sur un format et un médium différent. Incroyable. On peut vouloir profiter d’autres façon de faire de lire, de proposer… Simplement. Et même vivre en douce harmonie (c’est joli non ?) avec le papier.

  12. Francis,
    brrrrr, surtout ne prenons pas d’initiative.
    Le but du numérique, figurez vous, n’a pas nécessairement pour grand but ultime de tuer l’édition papier. Je sais c’est fou. Par exemple on peut avoir simplement envie de faire de la bonne BD sur un format et un médium différent. Incroyable. On peut vouloir profiter d’autres façon de faire de lire, de proposer… Simplement. Et même vivre en douce harmonie (c’est joli non ?) avec le papier.

  13. Laetitia

    A Suzy :

    En tant qu’abonnée, je ne me sens pas « flouée ». Le format web est moins cher et offre une toute expérience (il a fallu suivre le mois jour par jour avec patience…). A part quelques personnes pouvant être énervées par le fait que ce qui leur plaît devienne plus accessible et grand public (non, je ne pense pas que tout le monde puisse et veuille accéder à une bd sur le net, en payant par paypal), je ne vois pas de raison d’être énervée.

    Au contraire, je pense que quand on aime suivre Les Autres Gens, on ne peut que se réjouir d’une source de profit supplémentaire pour Thomas Cadène et les dessinateurs. Je pense même acheter l’édition papier, c’est dire !

  14. Laetitia

    A Suzy :

    En tant qu’abonnée, je ne me sens pas « flouée ». Le format web est moins cher et offre une toute expérience (il a fallu suivre le mois jour par jour avec patience…). A part quelques personnes pouvant être énervées par le fait que ce qui leur plaît devienne plus accessible et grand public (non, je ne pense pas que tout le monde puisse et veuille accéder à une bd sur le net, en payant par paypal), je ne vois pas de raison d’être énervée.

    Au contraire, je pense que quand on aime suivre Les Autres Gens, on ne peut que se réjouir d’une source de profit supplémentaire pour Thomas Cadène et les dessinateurs. Je pense même acheter l’édition papier, c’est dire !

  15. Francis Pincemoi

    Je suppose que vous étes le Thomas Cadène en question. Je me doute bien que le but des auteurs et éditeurs n’est pas de tuer l’édition papier, mais allez donc en discuter avec certains libraires traditionnels et vous verrez ce qu’ils en pensent. Pour ma part, étant un simple lecteur de Bd plutôt traditionnel, je me félicite de la présence prochaine de vos web-BD en librairie. Et cela montrera à leur propriétaires les plus grincheux qu’une Bd initialement publiée sur le web peut en fin de compte leur permettre de gagner un peu d’argent. Bien cordialement

  16. Francis Pincemoi

    Je suppose que vous étes le Thomas Cadène en question. Je me doute bien que le but des auteurs et éditeurs n’est pas de tuer l’édition papier, mais allez donc en discuter avec certains libraires traditionnels et vous verrez ce qu’ils en pensent. Pour ma part, étant un simple lecteur de Bd plutôt traditionnel, je me félicite de la présence prochaine de vos web-BD en librairie. Et cela montrera à leur propriétaires les plus grincheux qu’une Bd initialement publiée sur le web peut en fin de compte leur permettre de gagner un peu d’argent. Bien cordialement

Publiez un commentaire