Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Diables sucrés ****

8 décembre 2009 |

diables_sucres_couvbravoPar Mathieu Jiro et Clément Baloup. Gallimard/Bayou, 16,50 €, le 5 novembre 2009.

Quand ils jouent, les enfants ont une imagination fertile. Mais quand ils se retrouvent seuls, cette imagination est d’autant plus débridée. Sans copain pour la réfréner, elle leur fait voir un Génie Oeuf dans les arbres, une sirène dans les marais, des cercueils volants, un tigre vicelard… Autant de figures fantasmagoriques et de rencontres décisives pour les aider à devenir grands.

diables_sucres_image1En mélangeant les légendes guyanaises et le folklore japonais des yokai, le scénariste Clément Baloup crée un monde fantastique fascinant et inquiétant, tour à tour drôle et cruel. Les images léchées de Mathieu Jiro, toutes en aplats, trames et somptueux jeux de lumière et de couleurs, créent une esthétique des plus originales, idéale pour cet univers mi-enfantin, mi-horrifique. Mais au fil de délicieux mini-contes fantastiques, c‘est bien le sujet – rarement traité – du passage de l’enfance à l’adolescence qui est abordé, ces instants décisifs où l’on délaisse les figurines et les poupées pour des distractions plus viriles et que le sexe opposé commence devenir autrement plus intéressant… Chapitre après chapitre, l’album prend ainsi une dimension insoupçonnée au départ, et devient une chronique à la fois tendre et violente de la fin de l’enfance. Diables sucrés est une réussite totale, autant narrative que graphique, un album rare.

Achetez Diables Sucrés sur Amazon.fr

diables_sucres_image2

Commentaires

  1. lilou

    Ces images font penser au livre excellent du hongkongais Hok Tak Yeung, « Qu’elle étalt belle ma vallée »…

  2. lilou

    Ces images font penser au livre excellent du hongkongais Hok Tak Yeung, « Qu’elle étalt belle ma vallée »…

Publiez un commentaire