Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

30 Comments

Sélection Angoulême 2010: commentaires et pronostic

8 décembre 2009 |

Alors, que faut-il penser de la sélection officielle du 37e Festival d’Angoulême ? Et des sélections Patrimoine et Jeunesse ? Des livres ont-ils été oubliés, choisis sans raison ? Représentent-ils le paysage BD 2010 ? Et qui a le plus de chances de l’emporter ? Tant de questions qui brûlent les lèvres, et auxquelles je vais tenter d’apporter des réponses (purement suggestives et spéculatives évidemment).

Globalement, les sélections semblent équilibrées, relativement complètes et représentatives de l’excellente année BD (en termes de qualité des ouvrages publiés) que fut 2009 (nos best of de l’année arrivent sous peu). angouleme_afficheBien sûr, il manque quelques livres auxquels je tiens beaucoup, comme HP de Lisa Mandel, Freak’s Squeele de Florent Maudoux, Amatlan de Edmond Baudouin et Francis rate sa vie de Claire et Jake. Ou le beau projet La Brigade chimérique. Mais bon, globalement, la plupart des stars de l’année sont là (Blast, Jolies Ténèbres, Rébétiko, La Genèse…) –  sauf Dieu en personne, étrangement -, les séries accessibles aussi (Messire Guillaume, Lincoln, Magasin général…), ainsi que des livres plus confidentiels (Misery loves comedy, Dungeon Quest, La Saison des flèches…).

Toutefois, par rapport à la production totale, les mangas et comics se font toujours aussi rares. Les États-Unis sont ainsi essentiellement représentés par leur production alternative (Seth, Brunetti, Clowes…), et aucune série plus mainstream n’est sélectionnée. Sans doute les éditions Panini ne soumettent-elles pas leurs albums au comité de sélection, mais quelques titres Delcourt auraient pu sortir du lot (Criminal notamment).

Concernant les éditeurs, justement, c’est Delcourt qui remporte la palme du plus grand nombre d’albums en sélection officielle (sept), devant Dargaud et Casterman (cinq chacun), Dupuis (quatre), Gallimard, Soleil et Actes Sud (trois chacun), Futuropolis, Glénat, Fluide Glacial, Sarbacane, Cornélius, L’Association (deux chacun). Warum, Denoël Graphic, Akileos, Asuka, Le Lombard, Paquet, Rackham, Les Humanoïdes associés, 12 Bis, Cambourakis, La Pastèque, La Cerise, La Boîte à bulles, Vertige Graphic, Kana, Le Lézard noir sont cités une fois.

angouleme_pronostic_image1La répartition est bien différente dans la sélection Jeunesse, avec six nominations (sur 20) pour Dupuis, trois pour Glénat, deux pour Le Lombard, comme pour Delcourt et Dargaud. Les places restantes se partagent entre Casterman, Ankama, Pika, Gallimard et Kana. En Patrimoine, c’est assez varié et plutôt bien vu, avec deux mangas, un monument américain, un autre argentin, et tous les genres de la BD européenne des années 50 aux années 80.

Pour résumer, et comme je le disais en introduction, les trois sélections réussissent tant bien que mal à mettre en valeur les meilleurs albums de l’année, en mêlant exigence et ouverture au grand public. Le comité de sélection n’a pas réussi l’impossible, à savoir rassembler au sein d’une même liste toute la planète BD et attirer les lecteurs qui ne s’y intéressent pas encore, mais il n’est est pas loin. Toutefois, c’est le palmarès qui devra transformer l’essai, avec une nouvelle nomenclature censée être plus parlante pour les néophytes.

Les Prix Essentiels, pratiqués de 2007 à 2009, avaient le mérite de créer une short list des six meilleures BD de l’année, le top du top, la crème. Mais sans doute, cette distinction ex-aequo ne suscitait qu’un enthousiasme modéré auprès des acheteurs potentiels de bandes dessinées, qui cherchent où se trouve la pile de « Goncourt de la BD »… Donc, exit les Essentiels, et bienvenue à la nouvelle nomenclature, qu’on vous détaillait là. angouleme_pronostic_image2Pas de problème pour les deux premiers prix, le Fauve d’or du meilleur album et le Prix spécial du jury, c’est limpide pour tout le monde. En revanche, le Prix Regards sur le monde a tout de même un nom un peu fumeux, tout comme le Prix de l’Audace. Et que dire du Prix Intergénérations ! On voit bien ce que le Festival d’Angoulême a voulu faire en segmentant les prix de cette manière: être plus parlant pour l’acheteur de livres, sans revenir à la problématique séparation du fond et de la forme pratiquée auparavant  (prix du dessin, du scénario, etc.). Mais le Prix Intergénérations sera-t-il plus engageant que feu le Prix Essentiel ? Pas sûr…

Une dernière petite remarque à formuler sur la catégorisation des prix. Une mention « révélation » est associée aux albums qui concourent à ce prix (récompensant « l’oeuvre d’un auteur en début de parcours artistique »). Et il semble que certains auteurs, pourtant estampillés « révélation », ne soient plus vraiment à leurs débuts, tels Matthieu Bonhomme et Gwen de Bonneval (Messire Guillaume) ou Seth (George Sprott), tandis que d’autres jeunes créateurs (Corentin, dessinateur de Milan K., ou Karim Friha, auteur du Réveil du Zelphire) ne sont pas catégorisés « révélation »…

Bref, en fonction de cette nouvelle hiérarchie, voici mon humble pronostic (en tout cas des pistes) pour ce qui pourrait être le palmarès du 37e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (et ça peut vous donner des idées de cadeaux de Noël…).

Les Favoris Les Outsiders
Fauve d’or Blast #1 George Sprott
Prix spécial du jury Jolies Ténèbres Pachyderme
Prix de la série Pascal Brutal Kinky & Cosy
Prix Révélation Rébétiko Dungeon Quest
Prix Regards sur le monde Droit du sol L’Affaire des affaires #1
Prix de l’Audace Alpha La Genèse
Prix Intergénérations Le Signe de la lune Lincoln#6

Pour le Prix Patrimoine, je verrais bien Josette de rechange de Charlie Schlingo et pour le Prix Jeunesse, là, comme c’est un jury d’enfants, c’est impossible à prédire… Quand au Prix Fnac-SNCF, celui du public, c’est à vous de voter en ligne, quelque part sur les sites du Festival, de la SNCF ou de la Fnac..

Bon, évidemment, je peux complètement me tromper, et plein d’autres albums pourraient repartir avec un Fauve… D’ailleurs, quel est votre pronostic ?

Photos © Jorge Fidel Alvarez / 9e ART+

Commentaires

  1. Fridjoe

    Moi j’aime bien ces pronostics. J’abonde sur l’absence de comics non indépendants (j’y aurais bien vu des trucs de chez Vertigo, qui est à la frontière). Par contre, je saisis pas la différence entre le Fauve d’Or et le Prix spécial. C’est le Spécial qui détermine qui sera président de l’édition suivante, j’ai bon ? Mais comme c’est un album et pas un auteur ça devrait être la BD vainqueur de l’année. Mais alors le Fauve d’or c’est quoi ? la consolante ? ou c’est mieux ?

  2. Fridjoe

    Moi j’aime bien ces pronostics. J’abonde sur l’absence de comics non indépendants (j’y aurais bien vu des trucs de chez Vertigo, qui est à la frontière). Par contre, je saisis pas la différence entre le Fauve d’Or et le Prix spécial. C’est le Spécial qui détermine qui sera président de l’édition suivante, j’ai bon ? Mais comme c’est un album et pas un auteur ça devrait être la BD vainqueur de l’année. Mais alors le Fauve d’or c’est quoi ? la consolante ? ou c’est mieux ?

  3. hello fridjoe,
    pour faire simple: le Fauve d’or, c’est comme la Palme d’or à Cannes, c’est le meilleur album de la sélection; le Prix spécial, c’est nouveau, mais c’est sans doute comme le Grand Prix du jury de Cannes, c’est la petite palme.
    et il ne faut pas confondre avec le Grand Prix de la ville, qui détermine le président de l’an prochain: ce grand prix est déterminé par l’académie des précédents présidents (Moebius, Veyron, Juillard, Schuiten, Fred, Dupuy-Berberian, Margerin, etc.); c’est une forme de cooptation des grands.
    j’ai été clair?

  4. hello fridjoe,
    pour faire simple: le Fauve d’or, c’est comme la Palme d’or à Cannes, c’est le meilleur album de la sélection; le Prix spécial, c’est nouveau, mais c’est sans doute comme le Grand Prix du jury de Cannes, c’est la petite palme.
    et il ne faut pas confondre avec le Grand Prix de la ville, qui détermine le président de l’an prochain: ce grand prix est déterminé par l’académie des précédents présidents (Moebius, Veyron, Juillard, Schuiten, Fred, Dupuy-Berberian, Margerin, etc.); c’est une forme de cooptation des grands.
    j’ai été clair?

  5. Les « Essentiels » avaient l’intérêt de ne pas segmenter le genre, et laissaient justement la place à la bande dessinée qui ne rentraient pas dans des cases préformées.
    Un petit peu dommage de coller des étiquettes comme ça, surtout pour un genre artistique en plein développement et qui tire justement sa richesse actuelle dans le fait de casser ses étiquettes et de sortir des clichés dans lesquelles on l’avait enfermé.

    J’ai une question: faut il avoir un livre sélectionné pour obtenir le Grand Prix de la Ville?
    Parce que sinon, ne pas mettre Amalta

  6. Les « Essentiels » avaient l’intérêt de ne pas segmenter le genre, et laissaient justement la place à la bande dessinée qui ne rentraient pas dans des cases préformées.
    Un petit peu dommage de coller des étiquettes comme ça, surtout pour un genre artistique en plein développement et qui tire justement sa richesse actuelle dans le fait de casser ses étiquettes et de sortir des clichés dans lesquelles on l’avait enfermé.

    J’ai une question: faut il avoir un livre sélectionné pour obtenir le Grand Prix de la Ville?
    Parce que sinon, ne pas mettre Amalta

  7. désolé….
    je finis:
    Ne pas avoir selectionné Amaltan serait une grosse erreur!

  8. désolé….
    je finis:
    Ne pas avoir selectionné Amaltan serait une grosse erreur!

  9. non, il ne faut pas nécessairement avoir un livre en sélection pour être coopté par les Grands prix… cela veut dire que Edmond Baudoin pourrait devenir Grand Prix…

  10. non, il ne faut pas nécessairement avoir un livre en sélection pour être coopté par les Grands prix… cela veut dire que Edmond Baudoin pourrait devenir Grand Prix…

  11. Fridjoe

    ah oui ok j’avais rien panné. Merci Benjamin.

  12. Fridjoe

    ah oui ok j’avais rien panné. Merci Benjamin.

  13. François Pincemi

    J’ose esperer que vos pronostics s’avèreront érronés. Cette fois-çi, les membres sélectionneurs ont fait un effort notable pour que albums lisibles tout public figurent sur leur liste (Franquin Peyo Tillieux, pour ne ciiter qu’eux). Il serait dommage que les albums primés soient trop elitistes ou hermétiques, modernes et branchés. Je n’ai pas besoin de regarder les prix d’Angopugou pour découvrir sattoutf ou larcenet, la simple lecture des inrocks ou télérama suffit!!

  14. François Pincemi

    J’ose esperer que vos pronostics s’avèreront érronés. Cette fois-çi, les membres sélectionneurs ont fait un effort notable pour que albums lisibles tout public figurent sur leur liste (Franquin Peyo Tillieux, pour ne ciiter qu’eux). Il serait dommage que les albums primés soient trop elitistes ou hermétiques, modernes et branchés. Je n’ai pas besoin de regarder les prix d’Angopugou pour découvrir sattoutf ou larcenet, la simple lecture des inrocks ou télérama suffit!!

  15. La question, cher François, est: à quoi sert un palmarès d’un Festival haut de gamme comme celui d’Angoulême ? à couronner des auteurs morts et déjà célébrés de leur vivant ? à faire vendre un peu plus d’albums déjà best-sellers ? ou à mettre en avant, et encourager, des auteurs et des livres qui tentent de renouveler le genre ?
    à noter que Peyo était présent en sélection l’an dernier (patrimoine); et qu’on y trouvait aussi Sillage, Trolls de Troy ou Titeuf (jeunesse); Lucien, Les Bidochon, le Spirou d’Emile Bravo en sélection officielle, notamment. Si c’est pas du grand public ça…

  16. La question, cher François, est: à quoi sert un palmarès d’un Festival haut de gamme comme celui d’Angoulême ? à couronner des auteurs morts et déjà célébrés de leur vivant ? à faire vendre un peu plus d’albums déjà best-sellers ? ou à mettre en avant, et encourager, des auteurs et des livres qui tentent de renouveler le genre ?
    à noter que Peyo était présent en sélection l’an dernier (patrimoine); et qu’on y trouvait aussi Sillage, Trolls de Troy ou Titeuf (jeunesse); Lucien, Les Bidochon, le Spirou d’Emile Bravo en sélection officielle, notamment. Si c’est pas du grand public ça…

  17. Marie

    Bonjour à tous,

    Pour la sélection jeunesse, bien que les enfants puissent nous réserver des surprises, j’opte pour une victoire des Chroniques de Wakfu (+ d’1 million de téléspectateur pour le dessin animé Wakfu diffusé sur France 3!)
    Sinon Bico Bogue est plein d’humour aussi… Mais je reste sur WAKFU^^!!!

  18. Marie

    Bonjour à tous,

    Pour la sélection jeunesse, bien que les enfants puissent nous réserver des surprises, j’opte pour une victoire des Chroniques de Wakfu (+ d’1 million de téléspectateur pour le dessin animé Wakfu diffusé sur France 3!)
    Sinon Bico Bogue est plein d’humour aussi… Mais je reste sur WAKFU^^!!!

  19. Gwen de Bonneval

    Renseignements pris auprès de Benoît Mouchart, Il y a des coquilles, des erreurs dans les catégories de prix. Matthieu Bonhomme et moi même ne faisons en réalité pas partie des « révélations », ni David Prudhomme! Vos pronostics sont donc faussés… De même le texte présentant Messire Gullaume sur la plaquette du festival n’est pas le bon! Ca méritait d’être précisé je crois. J’espère que le festival publiera un erratum ( À suivre).

  20. Gwen de Bonneval

    Renseignements pris auprès de Benoît Mouchart, Il y a des coquilles, des erreurs dans les catégories de prix. Matthieu Bonhomme et moi même ne faisons en réalité pas partie des « révélations », ni David Prudhomme! Vos pronostics sont donc faussés… De même le texte présentant Messire Gullaume sur la plaquette du festival n’est pas le bon! Ca méritait d’être précisé je crois. J’espère que le festival publiera un erratum ( À suivre).

  21. Merci Gwen de ces précisions… Bon, donc si Rébétiko ne concourt pas en « révélation », il faut qu’on lui trouve une place ailleurs, car c’est sans aucun doute un des meilleurs livres de l’année.

  22. Merci Gwen de ces précisions… Bon, donc si Rébétiko ne concourt pas en « révélation », il faut qu’on lui trouve une place ailleurs, car c’est sans aucun doute un des meilleurs livres de l’année.

  23. Gwen de Bonneval

    oui, je suis bien d’accord pour Rébétiko, c’est mon livre préféré de l’année. Et du coup, même si je ne me fais pas trop d’illusion, Messire Guillaume peut concourir dans le prix série ou intergénérations.

  24. Gwen de Bonneval

    oui, je suis bien d’accord pour Rébétiko, c’est mon livre préféré de l’année. Et du coup, même si je ne me fais pas trop d’illusion, Messire Guillaume peut concourir dans le prix série ou intergénérations.

  25. luxsword

    Je trouve que les nouvelles catégories sont un retour en arrière. Le système des Essentiels les avait eu raison de les laisser tomber. Je trouve domamge de ne pas lui avoir laissé une chance de faire son chemin. Y a qu’à aller sur la page wiki des prix d’Angoulême : les déninations des prix changent tout le temps, c’est pas simple.

  26. luxsword

    Je trouve que les nouvelles catégories sont un retour en arrière. Le système des Essentiels les avait eu raison de les laisser tomber. Je trouve domamge de ne pas lui avoir laissé une chance de faire son chemin. Y a qu’à aller sur la page wiki des prix d’Angoulême : les déninations des prix changent tout le temps, c’est pas simple.

  27. François Pincemi

    Ce que je ne comprends pas, c’est le nombre d’albums de delcourt en compértition! Il en a beaucoup plus que Glénat qui cette année (anniversaire oblige!!) a fait un gros effort avec de jolies petites intégrales pas chères, mais aussi plein de lancements de nouvelles séries, la plupart étant sympathique.

  28. François Pincemi

    Ce que je ne comprends pas, c’est le nombre d’albums de delcourt en compértition! Il en a beaucoup plus que Glénat qui cette année (anniversaire oblige!!) a fait un gros effort avec de jolies petites intégrales pas chères, mais aussi plein de lancements de nouvelles séries, la plupart étant sympathique.

  29. koki

    CAMILLE JOURDY !
    Sans aucun doute.

  30. koki

    CAMILLE JOURDY !
    Sans aucun doute.

Publiez un commentaire