Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Epoxy, réédition luxe de la fantasie érotique de Van Hamme et Cuvelier

8 décembre 2009 |

En 1968, les auteurs de BD avaient pris un bon coup de chaud. Guy Peellaert et Pascal Thomas sortaient les aventures de leur bikeuse dénudée Pravda la survireuse chez l’éditeur Eric Losfeld. Une nouvelle version de Barbarella de Jean-Claude Forest, avec photos et affiches du film, paraissaient au Terrain vague dirigé par le même Losfeld. Et la brune Epoxy venaient rejoindre ses deux cousines.

epoxy_couvEpoxy met en scène une jeune femme qui, à la suite d’un accident de bateau, se retrouve plongée dans le monde de la mythologie grecque. Elle goûte à des plaisirs inconnus auprès des amazones, folâtre avec Thésée, s’envoie en l’air avec Hermès… Partout où elle passe, elle trouve un ou plusieurs amants. Cette fantaisie érotique est la première BD publiée par le scénariste Jean Van Hamme. Ce dernier, alors tout juste âgé de 29 ans, avait répondu à l’appel de Paul Cuvelier, de seize ans son aîné, qui commençait à se lasser des aventures trop sages qu’il dessinait pour le Journal de Tintin.

Parue elle aussi au Terrain vague, Epoxy évita les foudres de la censure, alors que son aînée Barbarella avait dû se rhabiller quelques années plus tôt. D’abord en bichromie, elle est ensuite publiée en noir et blanc. Puis, elle connaît une version couleur, pas toujours convaincante, en 2003 dans la collection Signé du Lombard. Le même éditeur a la bonne idée de ressortir Epoxy en cette fin d’année, dans une chic version, au dos toilé, dans un noir et blanc saisissant. L’occasion de goûter ce jouissif délire érotique, d’apprécier les situations absurdes, coquines et parfois sordides imaginées par Van Hamme, et de se délecter du trait puissant de Cuvelier. À part la manie (bien d’époque) de dissimuler le moindre sexe alors que les personnages se baladent nus en permanence, Epoxy n’a pas vraiment vieilli. Foncez, offrez-vous ce petit plaisir à peine coupable !

epoxy_image

_____________________________________

Epoxy.
Par Paul Cuvelier et Jean Van Hamme.
Le Lombard, 20 €, le 27 novembre 2009.

Achetez Epoxy sur Amazon.fr

_____________________________________

Commentaires

  1. François Pincemi

    Un classique de la BD érotique… une grande émotion à l’époque où l’on découvrait qu’un auteur connu du journal Tintin pouvait aussi s’interesser au sexe.

  2. François Pincemi

    Un classique de la BD érotique… une grande émotion à l’époque où l’on découvrait qu’un auteur connu du journal Tintin pouvait aussi s’interesser au sexe.

Publiez un commentaire