Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Financement participatif pour une exposition itinérante sur Osamu Tezuka

27 mai 2013 |

Décidément le financement participatif se fait de plus en plus présent. Après le financement de BD, de comics, de revues ou d’émissions autour de la bande dessinée, c’est au tour d’une exposition de faire appel au public ! Et pas n’importe laquelle puisque c’est un événement itinérant autour d’Osamu Tezuka que vous pouvez soutenir.

À l’occasion des 25 ans de la disparition du Dieu du manga, l’association Tokiw’Asso veut proposer au public français une exposition de qualité autour d’Osamu Tezuka. Gratuite et destinée au grand public, « Osamu Tezuka – l’invention de la narration dessinée » couvrirait un espace de 150 à 200 m2. Plus de cent éléments seraient présentés, avec notamment une cinquantaine de pièces originales et inédites en France (storyboards de films animés, planches de mangas, premières éditions de mangas, photographies de la vie personnelle et professionnelle de l’artiste, produits dérivés…).

tezuka_expookSi le projet est financé, vous pourrez découvrir l’œuvre de cet auteur prolifique au travers de trois grandes parties. La première reviendra sur la biographie et le parcours d’Osamu Tezuka. La deuxième (« Une œuvre multigenre ») mettra en perspective les différents versants de ce créatif inépuisable. Enfin, « Une carrière d’innovations techniques » clôturera cet itinéraire en insistant sur son rôle de précurseur dans le manga et l’animation. Dans cette partie il s’agira surtout « de pointer le caractère innovant et d’analyser les répercussions esthétiques, scénaristiques et sociales, à l’époque où la vente des mangas redémarrait après une longue période d’austérité et où l’hyperdéveloppement de l’industrie télévisuelle allait doter les cinéastes d’un nouveau terrain de recherche ».

C’est la rencontre entre Samuel Kaczorowski (commissaire principal de l’exposition, chercheur en japonologie et expert de l’œuvre filmée d’Osamu Tezuka) et Sébastien Colasse (co-commissaire, président de l’association Tokiw’Asso et passionné de Tezuka) qui a permis à l’idée de germer et prendre forme. Si la somme récoltée est suffisante, leur exposition s’ouvrira à la Maison de la Culture du Japon à Paris, passera par le Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand, avant de se terminer au Festival international du film d’animation d’Annecy. D’autres villes sont en projet pour le premier semestre 2014, mais tout n’est pas encore définitif. Les organisateurs insistent d’ailleurs en incitant les sites intéressés à se présenter et à participer à hauteur de 5000 € pour pouvoir dévoiler l’exposition, « clés en main, dans le lieu de [leur] choix ! ». La participation des artistes du milieu de la bande dessinée est également sollicitée. En plus d’être reproduits, numérotés et signés pour récompenser les investisseurs, les dessins d’hommage seront présentés lors de l’exposition. Pour l’instant une trentaine d’auteurs ont répondu présents à l’appel. On retrouve notamment Manuele Fior (Cinq mille kilomètres par seconde, L’Entrevue), Guillaume Lapeyre (City Hall), Florent Chavouet (Manabé Shima) ou Patrick Sobral (Les Légendaires)…

Plus d’une quarantaine de soutien et environ 3500€ ont été récoltés depuis le 7 mai. On est encore loin du compte vu que l’objectif est d’arriver à 25000€ ! En effet, si le projet est soutenu par de nombreux éditeurs et intervenants du milieu du manga, aucun mécène majeur ne s’est manifesté pour le moment… Il reste moins d’un mois pour récolter les fonds nécessaires. C’est la participation de chacun à son échelle qui fera la différence.

Pour vous convaincre de l’ampleur du projet et de la motivation des deux commissaires d’exposition, aller faire un tour sur la page facebook ou le compte twitter de l’exposition. Vous en apprendrez plus sur ce projet, mais bien sûr aussi sur Tezuka. Et enfin, pour participer au financement il faudra vous rendre sur le site d’Ulule.

Commentaires

Publiez un commentaire