Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

16 Comments

"Mon vieux" VS "Plus forte que le sabre" : deux mangas au banc d'essai

29 octobre 2010 |

mangas_delcourt_sabre_couvmangas_delcourt_vieux_couvAprès Un bol plein de bonheur (Tsuru Moriyama) et Ma voie de père (Hiroshi Hirata), qui se répondaient déjà fortement, Akata (Delcourt) nous propose deux autres titres des mêmes mangakas, qui se révèlent encore plus proches l’un de l’autre : Mon vieux et Plus forte que le sabre. Toujours dans la thématique de la famille, ils présentent cette fois-ci deux personnages forts. Deux parents qui sacrifient leur propre vie pour défendre leur famille. Deux mangas puissants, touchants et tout simplement réussis!

Deux auteurs

D’un côté, Hiroshi Hirata, un habitué des récits de samouraïs, de guerriers (bushi) ou tout simplement un esthète et spécialiste des récits historiques. On lui doit notamment Satsuma, La Force des humbles, Tueur!, L’Âme du Kyudo. De l’autre, Tsuru Moriyama, jeune mangaka reconnu pour sa fougue et son exubérance. Mon vieux est son deuxième titre traduit en France.

Deux personnages différents pour un sujet universel

mangas_delcourt_vieux_imagePenchons-nous d’abord sur Mon Vieux #1. Vous en avez marre des shônen répétitifs, des seinen qui se prennent au sérieux, de la lenteur des mangas de Taniguchi, de la mièvrerie de beaucoup de shôjo, du nombrilisme du josei, des dessins old school des gekiga, des galipettes des yaoï et des yuri..? Vous préférez les mangas d’action, mais vous les trouvez trop classiques et sans âme ? Testez donc Mon vieux! Vous ferez la connaissance de Kumada, un brave gars qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui défend sa famille au prix de sa propre vie. Très drôle et volontairement excessif, ce titre se démarque complètement du moule habituel des mangas, par son côté déjanté et totalement jouissif. Ne vous étonnez pas de finir dans un état second à la fin de la lecture…

Dans Plus forte que le sabre #1 on retrouve, comme souvent chez Hirata, le monde des guerriers, avec des détails foisonnants et intéressants sur leur mode de vie. Mais cette fois-ci, l’histoire n’est pas centrée sur un combattant, mais sur la femme d’un d’entre eux, Hisa. Avec un mental et un physique d’acier, elle défend son village et apprend aux autres femmes à se battre: elle est capable de terrasser une troupe de samouraïs (alors qu’elle est complètement nue) et a réussi à accoucher seule de ses quatre enfants! Une femme forte certes, mais qui ne manque pas non plus de réflexion. mangas_delcourt_sabre_image N’hésitant pas à réprimander son mari pour des actes immoraux, elle est clairement contre toute violence inutile. Toutefois, elle n’hésite pas à protèger les siens envers et contre tout!

Les deux personnages qui portent ces nouvelles séries sont donc forts, mais différents. Kumada est une armoire à glace. Rustre et violent, apparemment dénué de toute réflexion approfondie, ce type fait peur à voir. Marqué par la vie et les affrontements, il en impose grave! Hisa est quant à elle une femme posée et réfléchie. Elle est capable de raisonner son mari, de conduire une troupe de femmes et de mener sa vie selon des principes et valeurs honorables. Mais ces deux héros se rejoignent, car ils sont le symbole de l’amour et du dévouement de parents pour leurs enfants.

Deux graphismes

Si le trait d’Hiroshi Hirata est déjà connu et reconnu pour ses qualités, celui de Plus forte que le sabre est particulièrement léché et précis. Les dessins de Mon vieux sont quant à eux beaucoup plus lâchés et expressifs. Complètement exagéré même, le trait de Moriyama accompagne à merveille sa folle histoire!

Bref, voilà deux séries courtes (3 volumes), deux formats identiques, deux titres à découvrir de tout urgence!

mangas_delcourt_perso

________________________

bouton_nbd Plus forte que le sabre #1.
Par Hiroshi Hirata.
Delcourt/Akata, 8,25 €, le 13 octobre 2010.
Achetez Plus forte que le sabre T1 sur Fnac.com
Achetez Plus forte que le sabre T1 sur Amazon.fr

Mon vieux #1.
Par Tsuru Moriyama.
bouton_nbdDelcourt/Akata, 7,50 €, le 13 octobre 2010 (T2 le 1er décembre).
Achetez Mon vieux T1 sur Fnac.com
Achetez Mon vieux T1 sur Amazon.fr

________________________

Commentaires

  1. Francis Pincemoi

    Tiens, pour une fois vous semblez avoir trouvé des mangas qui ne s’adressent pas qu’aux jeunes niais. Il faudra que j’y jette un oeil en librairie.

  2. Francis Pincemoi

    Tiens, pour une fois vous semblez avoir trouvé des mangas qui ne s’adressent pas qu’aux jeunes niais. Il faudra que j’y jette un oeil en librairie.

  3. Heureux de voir que l’on trouve enfin quelque chose qui puisse vous intéresser! Nous nous efforçons de critiquer des titres diversifiés car nous pensons qu’il y a du bon dans tous les genres et pour tous les publics. Je tiens en tout cas à signaler que nos critiques mangas sont à plus de 70% des titres pour adultes (seinen).

  4. Heureux de voir que l’on trouve enfin quelque chose qui puisse vous intéresser! Nous nous efforçons de critiquer des titres diversifiés car nous pensons qu’il y a du bon dans tous les genres et pour tous les publics. Je tiens en tout cas à signaler que nos critiques mangas sont à plus de 70% des titres pour adultes (seinen).

  5. pascal

    Hé oui Monsieur Pincemi/Pincemoi vieux râleur la qualité existe dans tout les genres.Les mangas et les comics sont d’ailleurs actuellement bien supérieur en qualité que le franco belge embourbé dans le conformisme (bourgeois) ou le stéréotype.
    Les comics et les mangas n’ont aucuns complexes à faire de la narration par l’image-de l’art de la BD quoi! – quand ici on s’obstine(ceux que ça arrange ou à qui ça profite)à faire croire que moins elle ressemble à de la BD ,plus la bande dessinées est bonne.C’est complètement débile…

  6. pascal

    Hé oui Monsieur Pincemi/Pincemoi vieux râleur la qualité existe dans tout les genres.Les mangas et les comics sont d’ailleurs actuellement bien supérieur en qualité que le franco belge embourbé dans le conformisme (bourgeois) ou le stéréotype.
    Les comics et les mangas n’ont aucuns complexes à faire de la narration par l’image-de l’art de la BD quoi! – quand ici on s’obstine(ceux que ça arrange ou à qui ça profite)à faire croire que moins elle ressemble à de la BD ,plus la bande dessinées est bonne.C’est complètement débile…

  7. MoukMouk

    Bonne critique qui m’a donné envie de découvrir ces deux séries. Un petit faux pas cependant dans l’argumentaire d’introduction, à mon sens : à quel lecteur pensez-vous vous adresser, en lui prêtant une lassitude envers « les dessins old school des gekiga » ? Ce serait difficile d’en être gavé, alors que tout ou presque reste à découvrir de cette période en France… Un ouvrage comme « Manga Zombie » (http://comipress.com/book/export/html/2797), toujours inédit en Français et seulement partiellement traduit en Anglais, démontre bien l’étendue de notre ignorance à ce sujet.

  8. MoukMouk

    Bonne critique qui m’a donné envie de découvrir ces deux séries. Un petit faux pas cependant dans l’argumentaire d’introduction, à mon sens : à quel lecteur pensez-vous vous adresser, en lui prêtant une lassitude envers « les dessins old school des gekiga » ? Ce serait difficile d’en être gavé, alors que tout ou presque reste à découvrir de cette période en France… Un ouvrage comme « Manga Zombie » (http://comipress.com/book/export/html/2797), toujours inédit en Français et seulement partiellement traduit en Anglais, démontre bien l’étendue de notre ignorance à ce sujet.

  9. Tout à fait MoukMouk, nous manquons clairement de gekiga en France et en être saturé paraît plutôt difficile! J’ai juste insisté sur les « dessins » des gekiga, qui sont (pour la plupart des titres publiés en France) datés et semblables. Ici le trait de Moriyama est beaucoup plus personnel, assumé et expressif. Ces deux titres sont clairement pour un public adulte, les amateurs de gekiga y trouveront sans aucun doute leur compte.
    En tout cas, j’espère que vous prendrez beaucoup de plaisir à lire ces titres. N’hésitez pas à revenir en parler!

  10. Tout à fait MoukMouk, nous manquons clairement de gekiga en France et en être saturé paraît plutôt difficile! J’ai juste insisté sur les « dessins » des gekiga, qui sont (pour la plupart des titres publiés en France) datés et semblables. Ici le trait de Moriyama est beaucoup plus personnel, assumé et expressif. Ces deux titres sont clairement pour un public adulte, les amateurs de gekiga y trouveront sans aucun doute leur compte.
    En tout cas, j’espère que vous prendrez beaucoup de plaisir à lire ces titres. N’hésitez pas à revenir en parler!

  11. Také

    « Mon Vieux » est vraiment un bon manga que je conseil à tous également ! J’ai été juste déçu de voir que la couverture Japonaise du tome 3 présentant le héros nu de dos se rendant aux bains que je trouvais très marrante ait été modifiée chez nous. Censure ? C’était pourtant la plus intéressante des 3, j’ai du mal à comprendre ce choix éditorial.

  12. Také

    « Mon Vieux » est vraiment un bon manga que je conseil à tous également ! J’ai été juste déçu de voir que la couverture Japonaise du tome 3 présentant le héros nu de dos se rendant aux bains que je trouvais très marrante ait été modifiée chez nous. Censure ? C’était pourtant la plus intéressante des 3, j’ai du mal à comprendre ce choix éditorial.

Publiez un commentaire