Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Hotel ****

28 octobre 2011 |

hotel_couvbravoPar Boichi. Glénat, 10,55 €, le 19 octobre 2011.

« Je dédie ces histoires à Sir Arthur Charles Clarke. » C’est par ces mots que débute Hotel, LE chef d’œuvre de Boichi. Coluche avait Tchao Pantin, Bourvil son Cercle Rouge, Boichi, le rigolard, le clown érotomane de Sun Ken Rock (éditions Doki Doki), a désormais Hotel, SON 2001, L’Odyssée de l’Espace ! En effet, à la lecture de ce somptueux one shot, les références au célèbre écrivain cité plus tôt sont évidentes. Mais Boichi va au delà du simple hommage et construit en cinq courtes histoires un univers grandiose de science-fiction, à la fois crédible, touchant, et même… parodique !

hotel_imageOn ne se refait pas. Boichi a débuté sa carrière comme auteur de BD érotiques, et a connu la consécration avec Sun Ken Rock, un blockbuster sous testostérone narrant l’ascension d’un voyou au grand cœur dans la mafia coréenne. Oscillant entre graphisme semi-réaliste ultra-détaillé et tronches cartoon désopilantes, le style de Boichi devient vite reconnaissable entre tous. Avec Hotel, il atteint peut-être son apogée artistique, laissant éclater au grand jour l’influence d’un important illustrateur nippon, Katsuya Terada, peu connu en France mais dessinateur culte chez lui.

Fin du XXIe siècle, la Terre rongée par la pollution est foutue. Désespérés, les humains construisent une tour qui sera leur mémorial testamentaire. Une intelligence artificielle, nommée alors Louis Armstrong, doit être le gérant de cet « Hotel ». Les siècles passent, puis les millénaires. Bien après l’extinction de l’humanité, notre ermite virtuel se met à réfléchir… jusqu’au final déchirant d’émotion de cette première histoire que n’aurait pas renié Stanley Kubrick.

Puis Boichi nous surprend. Il décide de reprendre sa première histoire pour se concentrer sur des drames humains plus intimistes, aux conclusions là encore touchantes et imprévisibles. Mais chassez le clown, il remettra son nez rouge illico ! Boichi reprend à nouveau son histoire pour nous offrir un développement alternatif aussi grandiose que parodique, où un savant va tout mettre en œuvre pour sauver la vie sur Terre… et surtout le thon rouge ! Une bonne grosse tranche de rigolade pour se remettre des émotions des récits précédents, ce n’est pas de refus.

Mais il faut finir le livre, et il faut le faire avec classe, et surtout… en couleurs ! Boichi livre alors un final sous forme d’une leçon d’heroic fantasy sensuelle et épique, rappelant les plus belles heures du magazine Métal Hurlant !

Cinq récits très différents pour cinq coups de poings dans le bide. Et le comble… c’est qu’on dit merci !

Kara

bouton_nbd Achetez Hotel sur Fnac.com
Achetez Hotel sur Amazon.fr

Commentaires

Publiez un commentaire