Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 21, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Idiss

28 mai 2021 |
SERIE
Idiss
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
20 €
DATE DE SORTIE
31/03/2021
EAN
2810208107
Achat :

Idiss était la grand-mère de Robert Badinter. Une femme simple d’un village juif de Bessarabie, aux confins de la Roumanie. Simple mais déterminée à faire grandir ses enfants, quand bien même son mari était loin de sa maison, soldat pour le tsar puis joueur maladif dans les cafés. Mais l’avenir de la famille n’est pas dans ce village, surtout quand les premiers pogroms s’abattent. C’est le départ : direction, la France et Paris. La famille s’installe dans le Marais, travaille dans la confection, les enfants grandissent. Et Chifra, la petite dernière, se marie et met au monde deux enfants, Claude et Robert. Malgré ces vraies années de bonheur, marquées toutefois par la Grande Guerre, Idiss garde en elle une angoisse, celle du retour des persécutions anti-juives. Et c’est ce qui finit par arriver, avec les nazis et l’Occupation.

idiss_image1Adaptée du livre éponyme de Robet Badinter, cette épaisse bande dessinée écrite par Richard Malka et dessinée par Fred Bernard s’impose autant comme l’illustration d’un parcours bouleversant que comme un chant d’amour d’un vieil homme sage à sa grand-mère, morte dans un Paris occupé alors que sa fille et ses petits-enfants fuyaient vers la zone libre. Le texte est doux mais précis, le ton des planches est tour à tour léger et terrible, représentant ainsi parfaitement les joies et tourments d’une paysanne d’Europe de l’Est, contrainte de tout laisser derrière elle pour sauver les siens, et qui finit par s’installer dans la plus belle ville du monde. Et devenir officiellement une citoyenne de la République, égale en droits des autres citoyens. Jusqu’à ce que l’horreur refasse surface.

Le scénario chronologique est efficace, jamais noyé sous les infos historiques car collant au plus près du destin de la famille. Cela offre une lecture fluide, et très accessible – malgré la densité du texte, on peut le conseiller dès le collège. D’autant que le dessin de Fred Bernard, aux bouilles simples et aux décors soignés, illuminé de couleurs douces bien présentes, flirte toujours avec l’enfance. Car si Idiss est un poignant récit biographique et historique, il est aussi un superbe hommage aux relations intergénérationnelles, entre grands-parents et petits-enfants : les jeunes sont l’énergie vitale des anciens, et les anciens sont la mémoire des plus jeunes.

idiss_image2

Publiez un commentaire