Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Carte du ciel

4 septembre 2017 |
SERIE
La Carte du ciel
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
22 €
DATE DE SORTIE
23/08/2017
EAN
2344018689
Achat :

Tous les trois, ils forment une petite bande un peu atypique, au milieu des autres lycéens. Claire, Jules et Wouki sont moins obnubilés par les fringues ou le dernier iPhone, que par les révisions du bac et surtout l’existence des extraterrestres. D’ailleurs, au grand dam de Jules qui dormait à poings fermés, un ovni a été repéré une nuit, juste au-dessus de la maison de cet ado introverti. L’occasion de prouver qu’ils ont raison de croire ! Mais l’arrivée d’une nouvelle prof de philo, carrément hot mais a priori tout ce qu’il y a de plus terrienne, va bouleverser le quotidien du lycée et la relation des trois amis…

la_carte_du_ciel_image1Scénariste des chouettes J’aurai ta peau Dominique A, Le Chanteur sans nom et Soucoupes, Arnaud Le Gouëfflec revient avec une histoire plus classique, celle de trois ados qui se cherchent alors que le couperet du bac s’annonce, qui les propulsera de gré ou de force dans le monde des adultes, vers des destinations qu’ils n’ont pas forcément choisies. Profitant de son personnage de prof de philo pour citer le syndrome de Peter Pan, l’auteur met effectivement en scène de grands enfants qui ont peur de grandir et poursuivent – avec la conviction et l’enthousiasme de leur âge – la chimère d’une vie extraterrestre qui se manifesterait par des flashes nocturnes ou des enlèvements inexpliqués. Mais finalement, conclut-il, ce n’est pas un syndrome ni une maladie d’être un ado, c’est juste un moment délicat, bouleversant, important pour la suite. En cela, il les écrit joliment, ses personnages, et sa mise en scène comme ses dialogues sonnent juste. Le dessin de Laurent Richard est au diapason, très expressif et original dans son utilisation des matières et de silhouettes comme posées sur un décor à peine esquissé. Si l’on se laisse porter agréablement par ce récit sincère et bien construit, on reste toutefois un peu frustré par un certain manque de rebondissements et/ou de surprises dans le scénario. La Carte du ciel dessinait des promesses, on a l’impression qu’elles n’ont pas toutes été tenues. Mais il demeure un ouvrage tout à fait recommandable.

la_carte_du_ciel_image2

Publiez un commentaire