Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 17, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Vis (Œuvres 1968 – 1972)

20 septembre 2019 |
SERIE
La Vis
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
23.50 €
DATE DE SORTIE
12/09/2019
EAN
2360811665
Achat :

La Vis 1Le premier volume de l’anthologie marquait la volonté de Yoshiharu Tsuge à vouloir passer outre le divertissement, cœur de la production de manga de son époque. Avec ce deuxième opus très attendu, regroupant sept histoires écrites entre 1968 et 1972, l’auteur est maintenant allé bien plus loin que ça. Loin des canons du genre, il soutient dorénavant une vision radicale, une véritable démarche artistique. Il signe des récits les plus novateurs du gekiga et marque à jamais le 9e art.

Prenant par surprise lecteurs, critiques et confrères dans un hors-série qui lui est exclusivement consacré, son manga La Vis (Neji shiki) fit l’effet d’un électrochoc à l’époque. Comme dans un rêve éveillé, un gamin erre à la recherche de quelqu’un pouvant lui raccorder deux veines mises à nues par des méduses. 21 ans après La Nouvelle île au trésor d’Osamu Tezuka, qui marquait alors le marché du manga par son aspect novateur sans précédent, c’est une nouvelle ère qu’ouvre l’auteur.

En constante remise en question visuelle, narrative et thématique, Yoshiharu Tsuge change souvent de style, de ton, d’approche et signe ses vrais débuts dans les histoires oniriques, et autobiographiques. C’est brut, sombre, sexué, torturé, fantasmé et aussi beau, noir, dérangeant. Indubitablement sans pareil.

En février 1970, Tsuge n’a plus rien à prouver et met fin à sa collaboration avec le magazine Garo. Il prend une pause de 2 ans avant de revenir, suite à une énième mue, plus intimiste que jamais. Des planches noircies à l’extrême, il passe à celles qu’on lui connaissait peu en Occident. Bien plus lumineuses et aérées, elles sont recouvertes pas un trait léger et des trames.

Les éditions Cornélius proposent comme à leur habitude une anthologie d’ouvrages patrimoniaux de qualité, soutenue par une traduction et un apport historique du spécialiste de l’auteur Léopold Dahan. Moins abordable et plus radical que son confrère, contemporain et créateur du gekiga Yoshihiro Tatsumi, Yoshiharu Tsuge n’en est pas moins un auteur qui, en son temps, révolutionna plus que quiconque le médium.

 

© Yoshiharu Tsuge / Cornélius 2019 – Traduction : Léopold Dahan

 

La Vis 2

Publiez un commentaire