Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

5 Comments

Lapin #37 ***

20 février 2009 |

bien.jpgRevue trimestrielle. Collectif d’auteurs. L’Association, 14 €, le 8 février 2009.

Comme il y a le lapin chasseur, le lapin à la moutarde et le lapin à la Toscane en gastronomie, il y a la revue Lapin pour la bande dessinée. Ce légendaire collectif a en effet connu différentes formules (mensuelle en couleurs, semestrielle et volumineuse…), avant de s’endormir voilà quelques années. Le voilà enfin de retour dans une formule proche de celle de ses débuts: trimestrielle. Pourquoi? Parce qu’une nouvelle génération d’auteurs émerge, explique son éditeur, Jean-Christophe Menu, et qu’elle a besoin d’un support de publication de qualité pour s’exprimer. Quand on sait que Joann Sfar, David B., Lewis Trondheim ou Marjane Satrapi ont publié dans le Lapin des années 90, on comprend mieux la nécessité de donner leur chance à de jeunes créateurs. Au premier rang desquels Ruppert et Mulot, agitateurs de la bande dessinée contemporaine, qui signent la couverture.

Ce qui impressionne au premier chef dans ce copieux recueil (228 pages!), c’est la variété et la très haute qualité de son contenu. Que ce soit le journal désabusé de Lucas Méthé, les récits d’infirmiers psychiatriques mis en scène par Lisa Mandel, l’interview dessinée de Vincent Sardon par François Olislaeger, les souvenirs d’Olivier Josso, ou la tordante évocation de la peinture du XIXe siècle par Catherine Meurisse, Lapin regorge de bandes dessinées au ton nouveau et à la forme originale, souvent expérimentale. Attention, le futur de la BD s’écrit dans ces pages. Et pouvoir lire l’avenir à ce prix-là (14 €), c’est cadeau.

Achetez Lapin T37 sur Amazon.fr

Votez pour ce recueil.

Commentaires

Publiez un commentaire