Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 20, 2024















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le Crime parfait

2 mars 2023 |

LE CRIME PARFAIT CaseLes crimes parfaits existent-ils ? Si oui, ce n’est en tout cas jamais de ceux-là dont on parle. Les 15 auteurs et autrices réunis dans cette bande dessinée présentent 11 histoires courtes inédites d’une longueur de 6 à 10 pages autour du thème du crime. L’éditeur ayant donné carte blanche à chacun, l’ouvrage se révèle tour à tour classique, étonnant, jouant à contre-pied ou attaquant le sujet dans le classicisme. Comme dans tout recueil, les propositions sont plus ou moins réussies et pertinentes, mais ce qui est intéressant ici, c’est que ce livre regroupe des grands noms de la bande dessinée de plusieurs époques et qui ne sont pas forcément frottés au genre. Ils se prêtent au jeu avec des approches et idées totalement différentes, loin de ce que l’on imagine d’un crime parfait. Ils déjouent les attentes, et c’est en cela que ce recueil est une réussite.

Graphiquement, la diversité foisonne également. La couleur des uns côtoie le noir et blanc des autres, certains, comme Krassinsky (La Fin du monde en trinquant, Le Crépuscule des idiots…), Cyrille Pomès (Moon, Le Fils de l’Ursari…) ou Christian De Metter (Terre gâtée, Nobody…) prennent une patte qu’on l’on connaît moins, quitte à décevoir par trop de simplicité, comme c’est par exemple le cas pour la proposition de Cyril Liéron (Dans la tête de Sherlock Holmes…). Pour accompagner leur travail, l’éditeur propose une idée originale : chaque histoire est conclue par une nécrologie (fictive comme les histoires) écrite par Anaïs Bon.

Peu de chances de manier le suspense en si peu de pages, les auteurs misent donc principalement sur la surprise, la révélation finale, et il faut dire que ça fonctionne particulièrement bien. Voix off, confession, délire macabre, naufrage, ces récits ne sont pas des polars frontaux comme on a coutume de lire, certains seraient plutôt à classer dans les faits divers, les meurtres emblématiques ou les pulsions soudaines. Un bel essai, transformé avec habileté et qui en appellera d’autres, espérons-le !
LE CRIME PARFAIT Planche

Publiez un commentaire