Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 14, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le Maître des livres #1-15

7 décembre 2018 |
SERIE
Le Maître des livres
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
8.50 €
DATE DE SORTIE
13/09/2018
EAN
B00MOYVSU6
Achat :

La Rose trémière est une bibliothèque bien particulière. Tout d’abord parce qu’il s’agit d’un établissement privé, géré sur les fonds personnels de sa propriétaire. La deuxième raison est qu’elle est uniquement consacrée à la littérature jeunesse. Enfin, ce lieu est tenu par un bibliothécaire au premier abord peu avenant. Avec son air plutôt rustre, il n’est pas évident de l’apprécier immédiatement… Malgré cela, quand on apprend à le connaître, on découvre un homme passionné par les livres et abondant de bons conseils.

Le Maitre des livres 1C’est autour de ce personnage et de la bibliothèque que tourne toute l’histoire du Maître des livres. Celle-ci se construit autour de deux thématiques se répondant l’une l’autre : la littérature et l’humain. Chaque individu arrive en ce lieu avec son propre passé et en ressort grandi, notamment grâce à la lecture de livres recommandés par le maître des lieux. Car toute la force du mangaka est de lier la vie des protagonistes aux œuvres littéraires qu’il présente. Il se sert adroitement de la force des livres pour faire aimer tout autant leur contenu que les personnages de son propre récit.

Profondément humain, Le Maître des livres prend le temps nécessaire au développement des personnages et de généreuses tranches de vie. Les 15 volumes de la série se suivent avec une qualité constante et une généreuse bienveillance. On s’attache à chaque personnage et on prend un énorme plaisir à revivre, analyser ou découvrir les classiques ou les histoires moins connues. Car si les œuvres présentées ont beau être destinées au jeune public, elles ont tout autant d’impact sur l’adulte.

Umiharu Shinohara a un dessin simple et lisible qui se sert peu des codes propres au manga, ce qui le rend accessible au plus grand nombre. Tout un chacun pourra y trouver un récit agréable, des conseils de lecture et une belle brochette de protagonistes plus vrais que nature. Ce manga transmet le goût de la lecture, de la curiosité et porte une passion communicative. Il établit un pont solide entre la bande dessinée japonaise et la littérature tout en donnant une folle envie de lire. Voilà peut-être le manga le plus approprié pour convertir les gros lecteurs de « vrais livres » aux « BD imprimées à l’envers » !

© 2011-2015 Umiharu Shinohara / Houbunsha – Traduction : Fabien Nabhan

Le Maitre des livres 2

Publiez un commentaire