Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 27, 2019

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Les 48h BD et les albums à 2€ reviennent !

3 avril 2019 |

Nouvelle édition cette année pour les 48h BD, les 5 et 6 avril : vendredi et samedi, en librairie, des animations et dédicaces, et des albums à 2 €.

48HBD2019_afficheC’est une opération commerciale qui commence à s’implanter durablement : durant deux jours, les libraires, spécialisés BD ou non, sont invités à proposer des animations et des dédicaces, ainsi que des albums à 2 €. Ceux-ci sont spécialement diffusés par les éditeurs partenaires, Dupuis, Le Lombard, Jungle, Dargaud, Soleil, Glénat, Kana, Casterman, Pika, et Kennes. Au sein de la sélection, figurent de très chouettes titres comme L’Atelier des sorciers ou Télémaque. À noter que certains éditeurs proposent cette année des éditions uniques collectors, spécialement pour cette opération, tel Soleil pour la nouveauté Vampire State Building ou Dargaud pour l’excellent Trap (attention, elles ne sont pas à 2 € celles-là !).

Autre nouveauté : un festival parisien gratuit, nommé 48h BD sur Seine, installé Quai Anatole France, Port de Solférino.

Parallèlement à ces opérations de promotion pour faire vendre des albums, 48H BD offre 40000 albums à des établissements scolaires ou des associations pour des actions sociales. Et propose un « guide de lecture » thématique, utile pour les enseignants ou les bibliothécaires qui auraient besoin d’être guidés dans les sorties récentes.

Pour trouver les libraires partenaires et en savoir plus sur les dédicaces, expos ou ateliers, consultez le programme en ligne et la carte interactive sur le site des 48h BD.

Tags

Commentaires

  1. loutra

    Je comprends pas, le lien qui permet d’accéder à la liste des albums mis à prix à 2 euros débouche sur une page qui présente 10 BD parmi les 200 000 selon l’annonce.
    Et par ailleurs, les BD en question (celles en tout cas qu’on trouve avec ce lien) ne sont que des tomes 1.

    Y a d’autres choses que les premiers épisodes de série de BD ? Par exemple des classiques, ou des BD one-shot ? Cette opération est-elle autre chose qu’une réclame pour des séries de BD ? Pourquoi ne pas annoncer cette opération pour ce qu’elle semble être : « Découvrez les tomes 1 de plusieurs série pour 2 euros ».

  2. Benjamin Roure

    20000 x 10 titres = 200000
    Oui, il s’agit bien d’une opération commerciale, publicitaire, pour faire venir du public en librairie, et faire lire des BD à des gens qui n’en lisent pas ou peu.

  3. loutra

    Merci pour cette précision, c’est plus clair pour moi. Je croyais qu’il y avait davantage de BD proposées.

    Mais si le but est de faire découvrir la BD, je trouve que le choix de valoriser exclusivement des premiers tomes de séries, plutôt que des one-shot ou des « classiques » pourtant pas forcément connus du public visé par l’opération (ex Tardi ou autre Davodeau, les genTes non-bédéphiles ne connaissent pas, de ce que j’ai pu constater), n’est pas très heureux.

    Si le but est d’encourager les gens à creuser, leur faire envie, j’aurais trouvé plus utile de leur permettre de débuter par des BD qui se lisent d’une traite, et qui permettent de se faire un avis sur une œuvre terminée. De mon expérience, quand j’essaye de faire lire des BD à des non-bédéphiles, c’est ça qui marche le mieux, davantage que des séries. D’autant que celles-ci paraissent plus contraignantes financièrement, ce qui peut décourager, même à 2 euros le premier tome.

    Pourquoi n’ont-ils pas proposé dans le tas au moins un autre type de BD, un classique par ex ? Ça aurait ouvert l’opération à une autre catégorie de personnes, que les séries rebutent. Pour prendre un exemple totalement au hasard, disons moi, alors que j’adore les BD depuis l’enfance (d’ailleurs je vous lis depuis longtemps, merci au passage de vos articles), et que je ne connais pas les BD de la sélection, l’opération ne m’attire pas. Alors je n’ose imaginer pour un public non acquis à cette forme d’expression.

  4. loutra

    Désolée pour le double post, je viens de penser à un exemple : pour Davodeau, « Les Ignorants » par ex. L’auteur distille des conseils de lecture tout au long du livre, ça aurait pu être un bon choix pour encourager les découvertes.

Publiez un commentaire