Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 20, 2018















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Misty

5 juillet 2018 |
SERIE
Misty
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
24 €
DATE DE SORTIE
09/02/2018
EAN
B075VWCMVF
Achat :

misty-couvertureRosemary est harcelée et raillée par ses copines de classe. Normal, tout le monde la prend pour une sorcière. À commencer par sa mère, terrorisée quand elle la voit. Leur vie est austère, sans télé et sans lumière car elles s’éclairent à la bougie. D’ailleurs, Rosemary ne se sent bien qu’en présence d’une pleine lune. Autre détail, la cicatrice en forme de croissant de lune dessiné sur son front. Le jour où Norma, sa camarade de classe qui la brime, lui joue un mauvais tour, Rosemary décide de se venger. Et se découvre d’étranges pouvoirs. Plus tard, Eve est hantée par d’affreux cauchemars où ses parents se révèlent être en fait des étrangers….

Fidèle à sa ligne, Delirium réédite une sélection d’histoires tirées de la revue britannique culte Misty, éditée pendant deux ans et tirée à plus de 150 000 exemplaires à la fin des années 70, avec des histoires d’épouvante teintées de fantastique à destination des jeunes filles. Misty, très loin des clichés girly, est donc une anthologie regroupant cinq histoires. Sans égaler 2000 AD, « la version masculine », Misty a pourtant marqué une génération de lectrices et de lecteurs.  Malgré la naïveté désuète de certains dialogues ou certains effets datés, les récits – avec Pat Mills à la baguette puis d’autres scénaristes comme Malcolm Shaw – n’ont rien perdu de leur force d’évocation ou de leur intérêt, entre horreur et fantastique étonnant, sans ménager leurs héroïnes, ados innocentes ou cruelles. L’épouvante ou le sentiment de malaise naissent de psychologies torturées au gré de situations irrationnelles qui maintiennent le suspense. Car ces jeunes filles, très ordinaires en apparence, vont être confrontées à des phénomènes surnaturels, source de révélation entre expérimentations et paradoxes temporels.

Du très classique dans les ressorts mais les histoires, grâce à leur découpage et leurs compositions nerveuses, conservent une étonnante fraîcheur. Que le dessin vintage et élégant en noir et blanc, très plaisant, renforce avec une parfaite cohérence. Pour donner au final l’image d’un comics audacieux et paradoxalement très actuel. Bonne pioche !

MISTY_PRESSE_p10

Publiez un commentaire