Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 17, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Nengue

9 août 2018 |
SERIE
Nengue
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
18 €
DATE DE SORTIE
02/05/2018
EAN
2368461728
Achat :

nengue_imageLe sous-titre est explicite : l’histoire oubliée des esclaves des Guyanes. En effet, dans ce volume, Stéphane Blanco s’attache à conter le voyage de Jules Crevaux, médecin français, qui a exploré l’intérieur des terres guyanaises en 1877. Et qui s’intéressa justement aux récits des anciens esclaves, des « marrons » qui luttèrent contre les Hollandais et Français, dans la jungle entre le Suriname et la Guyane française.

Voilà un album assez symptomatique d’une partie de la bande dessinée dite de non-fiction qui fleurit depuis quelques années. Un genre qui se contente souvent du dessin pour illustrer un propos universitaire ou journalistique, sans jouer sur la narration. Or il ne suffit pas d’avoir un bon sujet entre les mains pour produire un bon livre. Ici, pourtant, les auteurs tentent de faire vivre leur « héros », réel explorateur bienveillant et curieux, qui finit par être assassiné en Amazonie. Ils décrivent son parcours pour cartographier l’intérieur de cette Guyane inaccessible, montrent comme il dut lutter contre la fièvre et persuader les autochtones de l’aider, afin d’accomplir son objectif. Mais finalement, ces péripéties ne sont que prétextes à faire parler son guide, sur le fameux sujet des guerres marronnes et de l’émancipation des anciens esclaves. Un procédé rapidement ennuyeux, et qui passe par une bande dessinée d’une grande platitude, aux cadrages répétitifs et au dessin trop frêle et distant. Dommage, la thématique méritait mieux.

Publiez un commentaire