Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Ô dingos, ô châteaux ! ***

16 janvier 2012 |

picto-critique-V3-3dingos_couvPar Jacques Tardi, d’après le roman de Jean-Patrick Manchette. Futuropolis, 19€, le 4 novembre 2011.

Industriel richissime mais frustré, qui n’a pas su se réaliser en tant qu’architecte, Michel Hartog a en charge son neveu orphelin. Pour s’en occuper, il embauche une jeune femme instable, Julie, directement dans l’institution psychiatrique où elle séjourne.

dingos_1Rapidement, ses sombres motivations apparaissent : il souhaite se débarrasser de la gouvernante et du mouflet, en faisant attribuer le meurtre du premier à la seconde. Mais Julie est du genre débrouillarde et n’entend pas se laisser faire…

En adaptant une nouvelle fois l’oeuvre de Jean-Patrick Manchette (La Position du tireur couché, Le Petit Bleu de la côte Ouest…), Jacques Tardi parvient à transcrire avec justesse un univers sans concession, où les héros ne sont qu’aspérités et ne prétendent surtout pas à l’affection du lecteur. Avec souplesse, il épouse bellement un récit violent et très noir, mais pas totalement dénué d’espoir.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr

dingos_2

Publiez un commentaire