Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Sélection Comics – Adventure Time

9 septembre 2013 |

La Sélection Comics vous propose un focus sur un titre anglo-saxon qui vous sortira de la routine super-héroïque. Zoom ce mois-ci sur la délirante transposition BD d’un cartoon haut en couleurs: Adventure Time. Plaisir garanti pour petits et grands.

comics_adventure_couv

Il était une fois au pays de Ooo, un jeune homme prénommé Finn qui aimait passer du temps avec son chien élastique doué de parole, son amie Reine des vampires ainsi qu’une console portable sur pattes. Jusqu’à ce qu’un horrible monstre décide de détruire le monde à l’aide de son sac sans fond. Bienvenue dans l’univers loufoque, totalement fantaisiste et fantasy (ambiance Donjons & Dragons) d’Adventure Time, au départ une série d’animation de la chaîne américaine Cartoon Network.

On sait la qualité souvent médiocre des produits dérivés de cartoons à succès : Les Simpson, pour ne citer qu’eux, ont enfanté quantité de rejetons indignes en librairie. Pas de mésaventure de ce type ici. L’histoire inédite et complète qui constitue le cœur du premier volume édité chez Urban Comics (on y trouve aussi, en fin d’ouvrage, six historiettes sympas mais plus anecdotiques, écrites et joliment illustrées par toute une flopée d’auteurs) mettant en vedette les personnages du show est un modèle d’extension de licence à d’autres supports. Déjà parce que l’écriture de l’intrigue principale se montre largement à la hauteur du dessin animé original créé par Pendleton Ward, un des meilleurs programmes jeunesse apparus ces dernières années.

comics_adventure2

comics_adventure5On en retrouve ici le ton singulier, à la fois enjoué et hyper positif, « nonsensique », foutraque et divertissant, et en même temps dénué de sarcasme et de cynisme – ces plaies du « cartoon-destiné-aux-plus-jeunes-mais-calibré-pour-retenir-aussi-les-parents ». Il s’en dégage même une certaine douceur, confinant presque par moments à la mélancolie. Il y a du Little Nemo ou du Calvin & Hobbes dans cette série terriblement attachante.

Le rythme est lui aussi soigné avec un découpage (on devrait même parler de « montage ») survolté qui se plaît à multiplier les allers-retours entre personnages, les ruptures, une fausse fin rigolote. Il s’y glisse aussi en bas de page de nombreux bonus, la plupart du temps sous forme de mini-blagues. Saluons d’ailleurs la traduction impeccable de l’album – par Sibylline Desmazières, auteure de Première Fois et Sous l’entonnoir – qui se tire habilement du piège des calembours, avec un coup de chapeau particulier au coup spécial dit du « brûle pour poing ».

comics_adventure4Dernier point remarquable de ce portage en comics d’Adventure Time, récompensé aux derniers Eisner Awards : son dessin et sa mise en couleurs au caractère faussement naïf et chargé mais en réalité subtil et inventif, dans la pure tradition des meilleurs illustrateurs jeunesse américains. On ne saurait trop vous recommander de vous jeter sur cette réjouissante série, dont le deuxième volume vient de sortir. Voire de traquer aussi les diffusions télé de la série. Qu’on ait 10 ans ou largement plus.

Guillaume Regourd

__________________________

Adventure Time #1-2
Collectif, d’après l’univers de Pendleton Ward.
Urban Comics, 14 €, T2 le 23 août 2013.

Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

__________________________

Publiez un commentaire