Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Titeuf #14

18 septembre 2015 |
SERIE
Titeuf
ALBUM
Bienvenue en adolescence ! - 14
DESSINATEUR(S)
Zep
SCENARISTE(S)
Zep
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
9.99 €
DATE DE SORTIE
27/08/2015
EAN
2344008462
Achat :

titeuf#14_extraitOn connaissait Titeuf blagueur, joueur, chambreur, gaffeur, enquiquineur de première, mais pas encore… Titeuf, tombeur de ses dames ! Depuis l’arrivée de Ramatou dans l’école, il est subitement devenu le principal sujet de rivalité entre Nadia et de la petite nouvelle. Le pauvre, il va devoir rapidement apprendre à gérer cette popularité inédite, comme un grand, et pas n’importe comment. Lorsqu’il propose à ses deux prétendantes un temps partiel d’amoureuses, elles lui font comprendre que ça serait bien qu’il grandisse un peu. Grandir ? Qu’est ce que ça veut dire ? Coaché par son copain Manu, Titeuf va tenter de trouver le bon chemin pour entrer dans l’univers mystérieux et parfois effrayant de l’adolescence. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas gagné. Surtout qu’une troisième candidate au poste d’amoureuse va bientôt se manifester.

Une histoire longue de 46 pages, pour accompagner Titeuf dans sa quête de la puberté, il fallait bien ça ! Zep a choisi pour ce quatorzième tome de prendre son temps et de proposer à nouveau un récit suivi plutôt que des gags en une planche. Et de se pencher sur les vraies questions liées aux changements provoqués par l’arrivée de l’adolescence, sujets qui occupent pleinement l’esprit des jeunes lecteurs. Naturellement, elles sont traitées à la mode « Titeuf » avec le second degré et le décalage nécessaire pour pouvoir en rire, ou tout du moins en sourire. On peut cependant regretter que cela tourne un peu à l’obsession par moments, prenant toute la place dans le scénario et mobilisant presque 100 % des ressorts comiques de l’album. Du coup, on s’éloigne un peu des sujets d’actualité que Zep avait l’habitude de traiter régulièrement dans ses albums. C’est dommage, car ce qui a fait aussi le succès de cette série auprès d’un large lectorat, c’est d’observer Titeuf et ses copains poser leur regard d’enfant sur ce monde d’adultes parfois trop sérieux et souvent un peu déjanté. Album de transition, ce passage vers l’âge ingrat est un peu difficile à digérer pour Titeuf même si les jeunes lecteurs seront au rendez-vous ! La saga Titeuf s’en remettra et on n’a pas fini de voir la mèche blonde du jeune garçon occuper les rayons des librairies jeunesse.

titeuf#14_planche

Publiez un commentaire