Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

8 Comments

Un disque d'Ursus Minor illustré par Ivan Brun

30 novembre 2010 |

La collection Hope Street poursuit son édition de disques aux beaux livrets illustrés, avec I will not take « but » for an answer, par Ursus Minor et des dessins d’Ivan Brun.

ursus_minor_couvAprès des CD autour de Bob Dylan et Leonard Cohen illustrés par Stéphane Levallois, les éditions Nato sortent donc le puissant quatrième disque du groupe Ursus Minor, où on retrouve d’ailleurs le pianiste Tony Hymas qui avait participé au curieux projet De l’origine du monde. Free jazz arpentant des chemins soul,  funk ou orientaux, l’album est animé par un enthousiasme et une force impressionnants, liés notamment à la grande part d’improvisation qui règne dans ses 12 titres. Les rappeurs Boots Riley et surtout l’envoûtante Desdamona viennent apporter leur énergie sur quatre morceaux.

Côté illustration, Ivan Brun, auteur notamment de No Comment et War Songs (sélectionnés pour Angoulême 2010 et 2011) raconte en 36 pages le périple d’un jeune Africain arrivant clandestinement en France, errant dans les rues à la poursuite d’une chimérique meilleure existence européenne, et finalement arrêté et renvoyé chez lui. Ses dessins peignent un présent terriblement concret et ne nécessitent pas de texte pour se révéler bouleversants.

_______________________

I will not take « but » for an answer.
Par Ursus Minor (musique) et Ivan Brun (dessins).
Nato/Hope Street, 17 €, octobre 2010.

Plus d’infos et extraits ici.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr

_______________________

ursus_minor_image

Commentaires

  1. Andrej

    Vous n’avez vraiment rien d’autres comme infos? Parce que Ursus Minor comme Ivan Brun sont de parfaits inconnus (même juste de nom).

  2. Andrej

    Vous n’avez vraiment rien d’autres comme infos? Parce que Ursus Minor comme Ivan Brun sont de parfaits inconnus (même juste de nom).

  3. Peut-être, mais ils gagnent à être connus ! Revenez demain, Andrej, les infos seront certainement plus familières.

  4. Peut-être, mais ils gagnent à être connus ! Revenez demain, Andrej, les infos seront certainement plus familières.

  5. Jm

    Andrej sache que Boots Riley a une certaine notoriété à la fois en tant que MC (The Coup) et en tant qu’activiste politique (premiers pas me semble-t-il durant les révoltes de L.A. après le meurtre de Rodney King).
    Avoir de la notoriété ne veut pas dire célèbre. Et puis, être curieux c’est aussi s’intéresse à ce qu’on ne connait pas.

  6. Jm

    Andrej sache que Boots Riley a une certaine notoriété à la fois en tant que MC (The Coup) et en tant qu’activiste politique (premiers pas me semble-t-il durant les révoltes de L.A. après le meurtre de Rodney King).
    Avoir de la notoriété ne veut pas dire célèbre. Et puis, être curieux c’est aussi s’intéresse à ce qu’on ne connait pas.

  7. Cher monsieur Andrej, on se demande bien pourquoi vous fréquentez les sites d’info-bd puisque vous ne cherchez qu’à lire des choses que vous connaissez déjà. D’autre part, Yvan Brun n’est pas un inconnu, loin de là, beaucoup de personnes le lisent et apprécient sa grande force graphique et son univers inquiétant. Enfin, j’espère que vous avez conscience que vous n’êtes pas le centre du monde ni le modèle du goût universel.

  8. Cher monsieur Andrej, on se demande bien pourquoi vous fréquentez les sites d’info-bd puisque vous ne cherchez qu’à lire des choses que vous connaissez déjà. D’autre part, Yvan Brun n’est pas un inconnu, loin de là, beaucoup de personnes le lisent et apprécient sa grande force graphique et son univers inquiétant. Enfin, j’espère que vous avez conscience que vous n’êtes pas le centre du monde ni le modèle du goût universel.

Publiez un commentaire