Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 27, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Valhalla Hotel #1

26 février 2021 |
SERIE
Valhalla Hotel
ALBUM
Bite The Bullet - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
14.95 €
DATE DE SORTIE
06/01/2021
EAN
2344036865
Achat :

Loin de leur thème de prédilection (l’Histoire), Pat Perna et Fabien Bedouel font, dans Valhalla Hotel, la part belle à l’action, et tentent l’humour et le décalage, quelque part entre Une Nuit en enfer et la série Banshee. Tombés en panne dans un trou paumé des États-Unis, Malone et son poulain Lemmy, un pongiste taciturne en route pour les JO, se retrouve coincés sine die, à la merci d’un shériff zélé. Ils découvrent alors que la population locale se divise en deux catégories, des rednecks soupe au lait d’une, des immigrés allemands bien mystérieux de l’autre. Et en marge, El Loco, un mexicain blond fan de métal et à la gâchette facile.

valhalla_hotel_imageObjectivement, la palette de personnages, tous plus barrés et caricaturaux les uns que les autres est prometteuse, tout comme les situations qui forment un engrenage de grand n’importe quoi. Ou le ton des dialogues. Ou le décor, désertique et oppressant. Et pourtant, quelque chose empêche la machine de fonctionner comme elle devrait. Les décors sont certes désertiques, mais au point d’être bien vides. Les personnages sont caricaturaux, mais au point d’être trop peu expressifs. Les situations sont rocambolesques, mais donnent parfois l’impression de ne servir que de remplissage. Les dialogues sont travaillés, mais faute de rythme, de tempo humoristique, tombent trop souvent à plat.

Au final, difficile de ne pas avoir la sensation gênante de lire un sous-Ramirez tant les similitudes sont nombreuses (genre, décor, ambiance, etc.). Difficile, donc, d’oublier le dessin et l’humour de Nicolas Petrimaux qui font toute la saveur de l’original. Et pourtant tous les ingrédients sont là. Au-delà de la désagréable impression de déjà-lu en mieux, et des effets narratifs trop forcés, le final de ce premier tome donne envie de suivre Malone et Lemmy un peu plus loin. On le fera, pour vérifier.

Valhalla Hôtel – Tome 01

Publiez un commentaire