Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | June 28, 2022















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Vent debout

30 mai 2022 |
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
29.95 €
DATE DE SORTIE
04/05/2022
EAN
2756074772
Achat :

C’est l’histoire de deux aspirations à la liberté, de deux désirs de vivre autrement que dans le carcan du métro-boulot-dodo de la vie moderne. D’une part, un couple ayant décidé de partir sur les mers, autour du monde, à bord de leur voilier, avec de maigres économies, peu de besoins et un vrai sens de la débrouille. De l’autre, une famille dont les parents, auteurs et éditeurs de bandes dessinées, ont choisi de faire voir du pays à leurs rejetons, en vivant de peu et avec le sourire. Au gré de ses pérégrinations en Thaïlande, cette famille rencontre un baroudeur qui leur conte l’itinéraire tragique du couple au voilier, attaqué par des pirates…

vent-debout_imageL’équipe de Voyage en Égypte et en Nubie de Giambatista Belzoni se reforme ici pour proposer un one-shot original et parfois bouleversant, autour de l’expérience de voyage autour du monde de ses scénaristes, Nicole Augereau et Grégory Jarry. Qui s’inspirent, pour mettre leur trajectoire en regard d’une autre bien plus terrible, de celle des navigateurs Sabine Merz et Jurgen Kantner, assassinés par l’État islamique en 2017 au large du Sarawak (Malaisie). Entre autobiographie sincère qui déconstruit le traditionnel carnet de voyage en bande dessinée (la vision de la vie de la famille sac à dos, école à la maison, et logement chez l’habitant, est réaliste : ça ne conviendra pas à tout le monde!), et fiction intime influencée par le réel, les auteurs suscitent chez le lecteur une réflexion profonde et quasi philosophique sur les notions de liberté, de danger, de valeur de la vie humaine sur le temps court ou le temps long.

On ne s’attendait pas forcément à cette injonction à l’introspection, en feuilletant les planches dynamiques de Lucie Castel, dont le coup de crayon vif et sans fioritures est bien dopé par les couleurs tranchées de Guillaume Heurtault et Léo Louis-Honoré (superbe scène de tempête), agrémenté de photos comme décor intégré dans les cases. Mais Vent debout vise bien à secouer les lecteurs, à la fois en rapportant des faits horribles inspirés de la réalité et leur tendant un miroir pour qu’ils réfléchissent à ce qu’ils seraient prêts à faire pour vivre sans chaînes.

Publiez un commentaire