Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 6, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Voltaire, le culte de l’ironie

14 novembre 2019 |
SERIE
Voltaire, le culte de l'ironie
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
20 €
DATE DE SORTIE
21/08/2019
EAN
2203100796
Achat :

voltaire_imageEn 1765, treize ans avant son trépas, Voltaire reçoit son biographe et revient sur sa vie. Tout en gratifiant son auditeur de son ironie naturelle, il évoque son parcours, de son éducation chez les Jésuites à la rédaction de l’Encyclopédie, en passant par ses combats et son exil en Angleterre, le fameux auteur de Candide s’érige contre les condamnations injustes et l’obscurantisme religieux.

Voltaire a le vent en poupe, et pas seulement dans les programmes scolaires. Après le remarqué Voltaire amoureux et le Voltaire (très) amoureux de Clément Oubrerie, c’est au tour de Philippe Richet et de Jean-Michel Beuriot (Belle comme la mort, Amours fragiles) de livrer leur lecture du personnage. C’est le biais du philosophe engagé, celui qui s’inscrit dans le siècle et participe aux combats de son temps, qui est choisi avec succès par les auteurs. Tout en évoquant les contradictions de l’homme – Voltaire est un homme de son temps, et il n’est ni un défenseur de la démocratie, ni un chantre de l’égalité entre tous – le scénariste met en avant la lutte de l’écrivain pour défendre les victimes de l’Église omnipotente et peu éclairée, comme dans les affaires Calas, Sirven et la Barre (dont il s’occupe alors même qu’il se livre à son biographe). Le crayonné léger de Jean-Michel Beuriot et sa colorisation directe à l’aquarelle apportent une ambiance douce, propice aux confidences. Si l’album n’échappe pas aux échanges bavards, il n’en reste pas moins un bel objet, instructif sur l’homme et son legs à l’Histoire.

Publiez un commentaire