Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 31, 2014

Retour en haut de page

Haut de page

Archives du mois de : novembre 2006

Les + du Blog : « SECRETS BANCAIRES »

30 novembre 2006 |
NE DITES PAS À MA MÈRE QUE JE TRAVAILLE CHEZ GLÉNAT…secrets_bancaires

« Ne dites pas à ma mère que je travaille chez Glénat, elle croit que je suis artiste chez Futuropolis… » En ces temps de crispation entre les artistes turbos de la nouvelle vague et les besogneux qui continuent à estimer qu’il faut un an pour tomber un album, l’ambiance se dégrade. Et, dans le milieu branché de la BD et de la presse, la cote de la production Glénat, -à part Titeuf et Le Triangle secret, succès oblige- se situe nettement dans le bas de la moyenne inférieure.

Lire la suite

BONNE ALCHIMIE

30 novembre 2006 |

OCCULTE DE L’AMOUR En général, les histoires de pierre philosophale, d’alchimistes et de transmutation du plomb en or, emberlificotées dans un jargon pseudo-scientifique censé anesthésier la comprenette du lecteur, tombent vite des mains. La Rose et la Croix évite … Lire la suite

Les + du Blog : ALAN MOORE 1/4

29 novembre 2006 | 4

Si vous croisiez un soir sans lune cet homme tout vêtu de noir, cheveux et barbe n’ayant pas connu les ciseaux depuis perpète, chaque doigt caparaçonné de bijoux en argent et le regard curieux de ceux qui n’ont plus qu’un œil en état de marche, on vous parie un Tintin dédicacé par Hergé contre le deuxième SAS que vous changeriez de trottoir vite fait. Ce serait dommage, vu que vous auriez croisé le plus formidable scénariste du moment, l’auteur des Watchmen (Les Gardiens), de La Ligue des gentlemen extraordinaires, de Top Ten, de From Hell, le repreneur génial de Swamp Thing (La Chose des Marais), l’homme qui a accepté de travailler avec Rob Liefeld (preuve définitive que Moore n’a peur de rien). Cultivant son côté ours, le bonhomme fréquente peu les journalistes. C’est dire si l’objet qui vient de tomber du ciel va être vénéré par tous les amateurs d’excellente BD populaire ET intelligente : Les Travaux extraordinaires d’Alan Moore présente une interview fleuve d’Alan Moore, agrémentée de planches le mettant en scène, préfacée de manière rigolote par sa fille Leah, écrivain elle aussi, et postfacée par Amber, son autre fille, qui révèle comment son père a essayé de lui faire traiter son institutrice de «salope !» Et comment ça a raté. Dans le premier des quatre extraits que vous propose bodoi.info, Moore évoque l’Angleterre des petites gens et sa jeunesse. De quoi mieux comprendre son V pour Vendetta dont la version DVD vient de sortir.

Lire la suite

CHAKIR

29 novembre 2006 |

UNE AFFAIRE DE PATIENCE Non, le père de Strapontin, qui fut aussi un des piliers des pages actu de Pilote, n’est pas à la retraite. Il peaufine son autobiographie en mille pages, divisées en chapitres de 60 planches : … Lire la suite

« SIR ARTHUR BENTON #3″

29 novembre 2006 |

SIR ARTHUR BENTON #3 : L’Assaut final par Stéphane Perger et Tarek. EP, 13 euros, dispo.

Critique par Pascal Paillardet publiée dans BoDoï 102 (décembre 2006)

Et voir les planches 1, 2, 3 , 4 et 5 (© EP)

Lire la suite

MICHEL VAILLANT

29 novembre 2006 |

C’EST DU BOLIDE Champion de France en F1 en 1970, 4 fois vainqueur au Mans (pour 33 participations) 22 fois champion du monde d’endurance, Henri Pescarolo battit aussi le record du tour du monde en avion du milliardaire Howard … Lire la suite

Les + du blog : « SPIDER-MAN, LE DERNIER COMBAT »

28 novembre 2006 | 2
LE CHAÎNON MANQUANT

Dernier_combatC’est l’histoire de deux mecs qui bossent dans une pizzeria pourrie du fin fond de New York. Le jeune veut convaincre le vieux des bienfaits des DVD. Mission impossible. Le vieux se cramponne à ses bonnes vieilles K7. Une révolution dans sa vie, ça lui suffit amplement à pépère. Hors du VHS, pas de salut. Le jeune, qui a le malheur d’évoquer les bonus des DVD, s’en prend plein la tronche : « Rien à cirer ! J’ai pas besoin qu’un abruti d’Hollywood m’explique de quoi le film parle. Les DVD, c’est la plus grosse arnaque depuis celle où on nous a obligé à passer des vinyles aux CD. » On commence à se dire que le vieux n’a peut-être pas tout à fait tort quand le jeune ouvre la porte de derrière et balance son sac poubelle du soir dans la ruelle. Juste aux pieds d’une forme immobile, vêtue de rouge et de noir. Une forme bien amochée qui balbutie « Rentrez, fermez les portes… » Le temps que le message se fraie un chemin dans les synapses du fan de DVD, il est trop tard. Monté sur un surf d’enfer, un type à très sale gueule, caparaçonné de cuir et d’écailles, déboule du ciel en balançant des citrouilles incendiaires. Les pizzas vont être un chouïa cramées ce soir. Bienvenue dans le monde enchanté de Spider-Man.

Lire la suite

COLUCHE

28 novembre 2006 | 2

C’EST L’HISTOIRE D’UN MEC EN CHANSON Après le bel hommage rendu chez Soleil (BoDoï 97), Petit à Petit publie les textes et les mises en BD de douze chansons tirées de la comédie musicale Les Petits Enfants de l’école … Lire la suite

LAX

28 novembre 2006 |

LA VÉRITABLE PLUME DU CHOUCAS Quel beau pavé ! Voici les six premières aventures du Choucas, le privé made in années cinquante imaginé par Lax, réunies en un seul volume ramassé (191 x 243). Osons : le trait de … Lire la suite

Les + du blog : DUPUY ET BERBERIAN 4/4

27 novembre 2006 | 2

Le service militaire n’est plus obligatoire depuis 1996, et c’est bien dommage car il représentait une source d’inspiration jubilatoire pour les écrivains. Fin des souvenirs de Philippe Jaenada illustrés par Dupuy et Berberian.

GRINGALET EN TONGS VS MIKE TYSON

J’ai reçu ma convocation un vendredi matin, une journée d’été magnifique, ce genre de journée où on se dit que tout est possible sous le soleil, que tout est ouvert comme le ciel, qu’on a la vie devant soi, large, belle, simple, et tout loisir d’en profiter, mais finalement non. C’était l’heure. Finie la rigolade : deuxième épreuve ! Le 16 octobre 1984, j’étais attendu à Blois. Par des types obtus que je ne connaissais pas et qui, après m’avoir observé sous toutes les coutures pendant trois jours, retourné, palpé, jaugé, sondé, qu’est-ce qu’on en fait, décideraient en grognant si je devais aller passer un an enfermé dans une caserne en Allemagne à me faire asservir par mes chefs sadiques et tabasser par mes camarades de chambrée sans cervelle, ou bien un an dans une caserne en Lorraine, enfermé, à me faire rudoyer par mes chefs sans cervelle et rabaisser en permanence par mes camarades sadiques.

Lire la suite

Login

Register | Lost your password?