Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Aokigahara, la forêt des suicidés **

24 janvier 2013 |

picto-critique-V3-2aokigahara_couvPar Gabriel Hernandez et El Torres. Atlantic BD, 11,95 €, le 18 janvier 2013.

aokigahara_imageC’est un fait avéré : la forêt d’Aokigahara, au pied du Mont Fuji au Japon, fut le théâtre de nombreux suicides dans les années 2000. Voilà donc un terreau fertile pour une histoire de fantômes, dans la plus pure tradition japonaise, dans la veine du film Ring notamment.

Publié aux États-Unis par IDW, ce comics d’horreur met en scène une jeune garde forestière communiquant avec les esprits, et marchant dans les pas de son père, lui-même fin connaisseur de ces bois maléfiques et disparu dans ceux-ci. Parallèlement, on suit un Américain installé au Japon poursuivi par le fantôme de sa petite amie nippone qui s’est pendue suite à leur rupture. Vengeance, désespoir et séquences gores habitent cette histoire aux dessins tourmentés et suintant la peur. Calibré et monté comme un film – Hideo Nakata, le réalisateur de Ring et Dark Water, serait d’ailleurs intéressé par adapter cette BD au cinéma –, Aokigahara, la forêt des suicidés fait son petit effet. Mais la surenchère dans le glauque et le sentiment de déjà vu atténuent les frissons et désamorcent les surprises. Reste un album horrifique efficace et visuellement abouti, à réserver aux amateurs du genre.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Commentaires

Publiez un commentaire