Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Bastien Vivès prépare "Le Maître de danse"

16 avril 2010 |

Après Amitié étroite et Pour l’Empire avec Merwan Chabane, Bastien Vivès travaille sur un nouvel album pour KSTR, Le Maître de danse.

vives_danse_1vives_danse_2« Je me suis intéressé à la relation entre un professeur et son élève, à l’admiration mutuelle qu’ils peuvent se porter, précise l’auteur. Je souhaitais dessiner le mouvement, et la danse s’est révélé être une activité parfaite. J’adore le physique des danseuses, leur port de tête altier, leurs belles épaules, leur corps déformé par la pratique. J’ai vu des vidéos de l’étoile russe Paulina Semionova, dont je me suis inspiré. À la base, je ne connais rien à la danse classique, j’ai donc lu des livres, appris les pauses de base, et suis allé voir Blanche-Neige d’Angelin Preljocaj. Le livre devrait paraître à l’automne 2010. »

Bastien Vivès vient de terminer le deuxième tome de Pour l’Empire, et va commencer à dessiner le troisième dans quelques mois. Il prépare aussi l’adaptation en bandes dessinées d’un roman italien, Tre metri sopra il cielo de Federico Moccia. « Il s’agit d’une histoire d’amour entre un voyou et une jeune fille riche, entre La Boum et Roméo et Juliette. Je l’ai lu par hasard, pour apprendre l’italien. Ce livre est très connu en Italie, un film en a été tiré. Mais là-bas, il est un peu honteux de dire qu’on l’aime – c’est comme si on avouait publiquement apprécier du Marc Lévy… »

vives_danse_3

Images © Bastien Vivès/KSTR.

Votez pour cet article

Commentaires

  1. Francois Pincemi

    Monsieur Vivès a un talent évident et une grande dextérité graphique, mais attention, s’il continue sur ce rythme, il va finir par lasser…

  2. Francois Pincemi

    Monsieur Vivès a un talent évident et une grande dextérité graphique, mais attention, s’il continue sur ce rythme, il va finir par lasser…

Publiez un commentaire