Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

« Citrus » sublime les faits divers

18 novembre 2014 |

citrus2_couvLe premier numéro de la revue Citrus, paru au moment de la Coupe de monde de football, nous avait enthousiasmés. Le second, consacré au fait divers, confirme l’impression.

Exploré dans toutes ses dimensions – insolite ou tragi-comique, mystérieux ou effrayant – le fait divers est ici raconté en textes et en image, à la croisée des approches journalistique, universitaire et graphique. L’article d’Arnaud Gaillard (juriste et docteur en sociologie) et Julie Joseph (illustratrice), éclairant, pose le décor théorique : « On mesure la qualité du fait divers à la permanence de son mystère », comparé alors à « un labyrinthe d’interprétations » susceptible d’intéresser le plus grand nombre par sa portée à la fois singulière et universelle.

citrus2_cactusSi a priori le sujet n’excitait pas plus que ça, le traitement narratif et graphique de Citrus lui confère tout son intérêt : articles fouillés, sérieux et diversité des reportages, qualité d’écriture, originalité des angles choisis, la revue n’ennuie jamais. Mieux, elle suscite la curiosité tout en divertissant.

Pointant parfois la fascination presque morbide des médias ou des sociétés, certaines chroniques intriguent (Sagawa le cannibale, Comment j’ai cryogénisé ma femme) ou effrayent (Le Venezuela à feu et à sang), d’autres instruisent par leur approche scientifique (les secrets de Dexter Morgan dévoilés à travers l’analyse d’un cas d’école) ou décalent le regard sur des femmes meurtrières (Victimes ou criminelles ? avec un focus sur le  cas Violette Nozière traitée dans une belle BD cette année), sans oublier l’hilarant « Morts insolites », consignant certains des décès les plus comiques, stupides ou incongrus qui soient. Comme cet homme, David Grundman, tué par un bras de cactus ou celui d’Eschyle, écrasé par une tortue. À l’image d’un casting irréprochable, Citrus semble avoir gardé le meilleur pour la fin avec le mini-polar signé du talentueux Anthony Pastor, prolongeant l’esprit de ses BD (Bonbons atomiques, Castilla Drive et Hotel Koral).

citrus2_crime

Graphiquement aussi, beaucoup de talent et de cohérence s’exprime au fil des pages, de l’acrylique d’Aude Samama à l’aridité des couleurs de Pastor, en passant par les douces aquarelles de Piero Macola à l’élégance feutrée, auteur d’un documentaire intimiste façon Depardon (10e chambre) décrivant l’activité du palais de justice de Paris. Bref, une belle réussite au final, qui confirme le renouveau des revues de qualité en France.

__________________________

Citrus, n°2. Faits divers.
Collectif, 200 p.
L’Agrume, 17.50 €.

Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

__________________________

citrus2_pastor

Publiez un commentaire