Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

10 Comments

Comment Futuropolis a trouvé un inédit de Pratt

22 octobre 2008 |

pratt_intro.jpgTreize ans après la mort d’Hugo Pratt, on pensait que les éditeurs avaient publié toute sa production. Eh bien non ! Futuropolis annonce la publication d’une « édition définitive » de Sergent Kirk en cinq albums, dont les deux premiers sont inédits en France. Parue dans les années 50 en Argentine (elle est écrite par un grand scénariste local, Hector Oesterheld), cette série n’avait jamais été entièrement publiée sur le continent européen. Comment ces planches rares sont-elles arrivées chez l’éditeur ? Alain David, directeur de collection en charge du projet, nous l’explique.

Comment avez-vous découvert cet album inédit ?

D’après les interviews que j’avais lues, je savais qu’Hugo Pratt avait réalisé beaucoup de planches de Sergent Kirk. J’ai donc contacté Patrizia Zanotti, qui gère ses droits, pour lui proposer d’éditer une sélection d’histoires de Sergent Kirk. En fouillant dans les archives, nous avons découvert la série complète, prête à l’impression ! Quand il a cessé son activité, l’éditeur italien du magazine Sergent Kirk a rendu ces fichiers aux ayants droit de Pratt. Depuis dix ans, ils dormaient dans un grenier sans que personne ne pense à les regarder. Cette découverte fut une vraie surprise ! Du coup, nous avons décidé de publier l’intégralité de Sergent Kirk, soit environ 900 pages.

Mais cette série a déjà été éditée dans les années 80 par les Humanoïdes Associés…

Oui, mais d’une part les livres ne sont plus disponibles, et d’autre part cette publication commençait seulement à la page 300 de la version italienne. Sans doute parce qu’à partir de là, le dessin de Pratt est plus mature – même si on s’en rend compte difficilement, vu la qualité de la photogravure de l’époque. Parmi les cinq albums de Sergent Kirk que nous allons publier, les deux premiers sont inédits en France.

À quel traitement soumettez-vous ces planches ?

Notre travail se résume presque à traduire et réaliser le lettrage français, car le matériel d’origine est superbe. Sergent Kirk a été publié dans les années 50 dans des fascicules argentins. Mais, dans les années 60, Hugo Pratt a entièrement retravaillé les pages pour les adapter à un album grand format. Il a aussi repris les textes du scénariste Hector Oesterheld. À ce moment, il travaillait sur La Ballade de la mer salée et quelques détails lui ont échappé… Nous n’avons donc plus eu qu’à perfectionner son travail !

Que raconte Sergent Kirk ?

L’histoire d’un soldat de la cavalerie américaine qui, dégoûté par les massacres d’Indiens, rend les armes. Il va poursuivre sa vie en entretenant une amitié avec les Indiens. Sergent Kirk traite des militaires rebelles. C’est un peu l’avant-Blueberry. D’un facture assez classique, la série est découpée en histoires qui ne se suivent pas, mais montrent l’évolution du personnage. On retrouve l’humanisme de Pratt et son amour pour les héros introvertis qui réfléchissent sur leur condition. Un détail cocasse : à la fin du premier volume apparaît un homme nommé « El Corto »…

Y a-t-il d’autres inédits de Pratt ?

(Après un long silence) Disons que tout a déjà été édité, mais quelques réalisations sont depuis tombées dans l’oubli. Je continuerai donc à travailler avec Patricia Zanotti…

Pourquoi Sergent Kirk ne paraît-il pas chez Casterman, l’éditeur de Corto Maltese ?

Parce que je travaille pour Futuropolis ! Il s’avère qu’avec Casterman, nous avons les mêmes envies d’auteurs. Il y a d’ailleurs plein de livres qu’ils éditent et que j’aurais aimé réaliser. Mais que voulez-vous, c’est la loi du genre !

Propos recueillis par Allison Reber

Remerciements à Dominique Petitfaux (auteur de De l’autre côté de Corto) pour les précisions qu’il a apportées.

© Futuropolis

PRATT-couv-REP.jpgSergent-Kirk_5-web.jpg

Sergent-Kirk_6-web.jpgSergent-Kirk_7-web.jpgSergent-Kirk_12-web.jpg

Commentaires

  1. juju

    M’enfin, z’avez aucune mémoire ?
    Si, Tout le début de la série a été publiée en France, et en couleurs, dans RINTINTIN 2° série des années70-80 chez Sagédition, avec quelques couvertures et des auto-collants !
    A part les récits courts des numéros spéciaux argentins, nous avons presque tout lu.
    Juju

  2. juju

    M’enfin, z’avez aucune mémoire ?
    Si, Tout le début de la série a été publiée en France, et en couleurs, dans RINTINTIN 2° série des années70-80 chez Sagédition, avec quelques couvertures et des auto-collants !
    A part les récits courts des numéros spéciaux argentins, nous avons presque tout lu.
    Juju

  3. Effectivement, cher Juju, Sagédition a aussi publié Sergent Kirk. Mais notre expert, Dominique Petitfaux, nous a confirmés que l’édition de Futuropolis serait plus complète, parce qu’elle comprendra des numéros argentins inédits en France.

    Il faudra nous confirmer cela à la sortie du nouveau Sergent Kirk en comparant les éditions (malheureusement, notre collection à BoDoï ne remonte pas aussi loin de la vôtre…)

  4. Effectivement, cher Juju, Sagédition a aussi publié Sergent Kirk. Mais notre expert, Dominique Petitfaux, nous a confirmés que l’édition de Futuropolis serait plus complète, parce qu’elle comprendra des numéros argentins inédits en France.

    Il faudra nous confirmer cela à la sortie du nouveau Sergent Kirk en comparant les éditions (malheureusement, notre collection à BoDoï ne remonte pas aussi loin de la vôtre…)

  5. Jérôme

    Futuropolis annonce aussi une collaboration avec Zanotti pour les oeuvres oubliées ou introuvables… sinon hors de prix chez les libraires spécialisés.
    Je saute de joie à l’idée de compléter ma lecture des oeuvres de Pratt… En regardant ce site http://www.archivespratt.net, on se rend compte que beaucoup de titres ne sont plus publiés depuis 30 ans!!!! Comment est-ce possible pour cet auteur majeur? Des ayants droits trop gourmands?

  6. Jérôme

    Futuropolis annonce aussi une collaboration avec Zanotti pour les oeuvres oubliées ou introuvables… sinon hors de prix chez les libraires spécialisés.
    Je saute de joie à l’idée de compléter ma lecture des oeuvres de Pratt… En regardant ce site http://www.archivespratt.net, on se rend compte que beaucoup de titres ne sont plus publiés depuis 30 ans!!!! Comment est-ce possible pour cet auteur majeur? Des ayants droits trop gourmands?

Publiez un commentaire