Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Des espaces vides

28 février 2017 |
SERIE
Des espaces vides
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
17.95 €
DATE DE SORTIE
25/01/2017
EAN
2756083887
Achat :

des_espaces_vides_image1Miguel est un peu paumé. Dessinateur barcelonais, il se cherche, mais ne sait trop où regarder. Alors il s’envole pour la Finlande, où l’attend un boulot dans un studio de jeu vidéo. Il pense alors de plus en plus à son père, et à son grand-père. Syndicaliste anarchiste ayant fui la dictature espagnole pour gagner l’Amérique du Sud, avant de revenir et de souffrir le coup d’État franquiste. Il n’a jamais voulu en parler. Miguel a longtemps questionné son père, sur son enfance, sur ces années sous Franco. Il aimerait combler ces espaces vides, pour mieux comprendre, pour mieux connaître ses ascendants, et donc une part de lui-même.

La mémoire familiale, les choses qui sont tues et les raisons du silence, et ce que cela engendre sur les générations suivantes, voilà un sujet délicat et compliqué. Miguel Francisco s’en sort admirablement bien, en optant pour un récit à coeur ouvert, qui parvient à éviter l’autobiographie nombriliste. Il raconte son enquête dans les livres d’histoire, les conversations tronquées avec son père, et mêle ces séquences avec des flashbacks historiques bien tournés, des saynètes de son quotidien finlandais assez amusantes (il a dessiné les créatures d’un petit jeu pour mobiles, nommé… Angry Birds !) et une conversation intérieure avec un démon taquin. Ce cocktail n’est jamais indigeste, mais toujours équilibré et parfois délicieusement piquant. Car Miguel Francisco fait preuve d’une belle autodérision, apportant la distance adéquate à son récit quand celui-ci se fait trop sérieux. Et son dessin, un cartoon ultra-léché, n’ennuie jamais, oscillant entre réalisme chaleureux et comique atomique. Au fil des pages, et une fois refermé, Des espaces vides se révèle être un album touchant et juste, par sa sincérité et son intelligence narrative. Bravo.

des_espaces_vides_image2

Publiez un commentaire