Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

29 Comments

Images de la rentrée BD : Tortuga, par Brivet et Viozat

24 août 2010 |

Que nous réserve la rentrée BD ? BoDoï vous dévoile quelques albums qui feront l’actu dès la fin août.

rentree_tortuga_couvQuand le scénariste de Ma vie de zombie et Avec les morts délaisse les cimetières pour les mers turquoise et la piraterie, cela donne Tortuga.

Sébastien Viozat s’est ainsi inspiré de faits historiques pour composer ce one-shot de 96 pages, qui se déroule au XVIIe siècle. On y suivra Eric Gorsen, dit « le Nantais », un marchand de pierres précieuses qui s’établit sur l’île de la Tortue, dans les Caraïbes. Mais comme l’Histoire, c’est sympa, mais le fantastique, c’est beaucoup plus rigolo, le fameux Nantais détient un lourd secret qui le relie à une prêtresse vaudou, qui ferait elle-même commerce avec l’Au-delà…  Au dessin de cet étrange récit de pirates dont on ne sait encore pas grand-chose, on découvrira Antoine Brivet, un autodidacte de la BD âgé de 30 ans, et dont les quelques planches ci-dessous démontrent un attrait pour les noirs façon Mignola franchement alléchant… Le voyage commence fin septembre chez Ankama.

(Attention, le visuel de couverture ci-contre est provisoire – et les planches ci-dessous ne se suivent pas).

__________________________________

Tortuga.
Par Antoine Brivet et Sébastien Viozat.
Ankama, 14,90 €, le 23 septembre 2010.

Commandez Tortuga sur Amazon.fr

Images © Brivet – Viozat / Ankama

__________________________________

rentree_tortuga_image1

rentree_tortuga_image2

rentree_tortuga_image3

Commentaires

  1. Gerald

    Encore un qui se prend pour Mignola, sur la 2 eme page le perso c’est tout à fait Hellboy (c’est bien l’insparation, mais faut pas copier non-plus).
    Les couleurs un désastre, tous ces dégradés photoshop quelle horreur!

  2. Gerald

    Encore un qui se prend pour Mignola, sur la 2 eme page le perso c’est tout à fait Hellboy (c’est bien l’insparation, mais faut pas copier non-plus).
    Les couleurs un désastre, tous ces dégradés photoshop quelle horreur!

  3. Sébastien Viozat

    Gérald, il faut que tu m’expliques où tu vois Hellboy dans ces planches…
    A force de faire des blocages sur les inspirations des auteurs, on arrive à avoir des hallucinations. Quant aux couleurs, on peut adhérer au parti pris ou non, mais de là à balancer un « c’est un désastre » à brûle pourpoint, il y a quand même un fossé.
    Enfin, c’est toujours amusant de voir à quelle vitesse certains se font des avis définitifs sur une BD même pas encore publiée…

    Amicalement,

    S.Viozat (le scénariste, surement inspiré par quelque chose : tu me diras quoi quand tu l’auras lu)
    PS : merci à Bodoi pour cet article. :) Juste une précision : le scénar de Tortuga ne s’inspire pas de faits historiques : c’est juste une uchronie de notre XVIIème.

  4. Sébastien Viozat

    Gérald, il faut que tu m’expliques où tu vois Hellboy dans ces planches…
    A force de faire des blocages sur les inspirations des auteurs, on arrive à avoir des hallucinations. Quant aux couleurs, on peut adhérer au parti pris ou non, mais de là à balancer un « c’est un désastre » à brûle pourpoint, il y a quand même un fossé.
    Enfin, c’est toujours amusant de voir à quelle vitesse certains se font des avis définitifs sur une BD même pas encore publiée…

    Amicalement,

    S.Viozat (le scénariste, surement inspiré par quelque chose : tu me diras quoi quand tu l’auras lu)
    PS : merci à Bodoi pour cet article. :) Juste une précision : le scénar de Tortuga ne s’inspire pas de faits historiques : c’est juste une uchronie de notre XVIIème.

  5. Sébastien Viozat

    Gérald, il faut que tu m’expliques où tu vois Hellboy dans ces planches…
    A force de faire des blocages sur les inspirations des auteurs, on arrive à avoir des hallucinations. Quant aux couleurs, on peut adhérer au parti pris ou non, mais de là à balancer un « c’est un désastre » à brûle pourpoint, il y a quand même un fossé.
    Enfin, c’est toujours amusant de voir à quelle vitesse certains se font des avis définitifs sur une BD même pas encore publiée…

    Amicalement,

    S.Viozat (le scénariste, surement inspiré par quelque chose : tu me diras quoi quand tu l’auras lu)
    PS : merci à Bodoi pour cet article. :) Juste une précision : le scénar de Tortuga ne s’inspire pas de faits historiques : c’est juste une uchronie de notre XVIIème.

  6. JC

    Je le vois bien moi aussi Hellboy, le perso gris tu le mets en rouge et c’est completement ça, il a meme les ronds des cornes coupées d’Hellboy sur le front ,mais en plus petit.

  7. JC

    Je le vois bien moi aussi Hellboy, le perso gris tu le mets en rouge et c’est completement ça, il a meme les ronds des cornes coupées d’Hellboy sur le front ,mais en plus petit.

  8. Jettlag

    Y’a pas moyen de confondre ce truc assez amateur avec Mignola, ce serait comme confondre Seron avec Franquin ou Mathieu Sapin avec Sfar.

  9. Jettlag

    Y’a pas moyen de confondre ce truc assez amateur avec Mignola, ce serait comme confondre Seron avec Franquin ou Mathieu Sapin avec Sfar.

  10. Hé bé…
    Juste pour dire, je n’ai aucune prétention, je reconnais mes influences (on en a d’ailleurs tous) et je ne pense pas avoir « copié » Mignola, vous verrez si vous feuilleter l’album.
    Après j’ai fait de mon mieux, ce que je ne comprends pas c’est la violence de vos messages, cet article ne fait montre d’aucune prétention, ce n’est aussi aucun des auteurs qui l’a écrit. Alors quel est l’intérêt de tout ça ? Vous pouvez dire correctement, courtoisement que vous n’aimez pas et pas de soucis…
    Après la politesse fait partie d’une éducation que l’on reçoit lorsque l’on se construit…

  11. Hé bé…
    Juste pour dire, je n’ai aucune prétention, je reconnais mes influences (on en a d’ailleurs tous) et je ne pense pas avoir « copié » Mignola, vous verrez si vous feuilleter l’album.
    Après j’ai fait de mon mieux, ce que je ne comprends pas c’est la violence de vos messages, cet article ne fait montre d’aucune prétention, ce n’est aussi aucun des auteurs qui l’a écrit. Alors quel est l’intérêt de tout ça ? Vous pouvez dire correctement, courtoisement que vous n’aimez pas et pas de soucis…
    Après la politesse fait partie d’une éducation que l’on reçoit lorsque l’on se construit…

  12. lababoune

    Oh la la, mais que ce passe t’il ici? Pourquoi tout le monde se bat pour rien?
    J’ai une question à poser au coloriste, pourquoi certaines planches sont en noir et blanc et d’autres en couleurs?

    merci de votre réponse

    P.

  13. lababoune

    Oh la la, mais que ce passe t’il ici? Pourquoi tout le monde se bat pour rien?
    J’ai une question à poser au coloriste, pourquoi certaines planches sont en noir et blanc et d’autres en couleurs?

    merci de votre réponse

    P.

  14. lababoune

    Oh la la, mais que ce passe t’il ici? Pourquoi tout le monde se bat pour rien?
    J’ai une question à poser au coloriste, pourquoi certaines planches sont en noir et blanc et d’autres en couleurs?

    merci de votre réponse

    P.

  15. pascal

    Beaucoup d’influences oui (des bonnes) et un dessin en devenir.Un auteur à encourager donc.

  16. pascal

    Beaucoup d’influences oui (des bonnes) et un dessin en devenir.Un auteur à encourager donc.

  17. Francis Pincemoi

    Messieurs, je vous demande de vous taire!
    Il faut laisser à un jeune dessinateur le droit d’exprimer ses influences. Le talent, c’est un peu comme le vin, cela se bonifie avec l’age. Inutile d’être cassant et destructeur, il me semble qu’il y a des promesses dans ce dessin.
    Si vous n’aimez pas le livre, nul ne vous en impose l’achat. Mais autant je peux admettre que l’on casse du sucre sur le dos d’un auteur confirmé, autant je trouve anormal de fustiger un débutant.
    Relisez les premiers Hergé, Franquin et autres et vous verrez que le trait s’améliore et trouve sa personnalité au fil du temps. Donc soyez tolérants et patients!

  18. Francis Pincemoi

    Messieurs, je vous demande de vous taire!
    Il faut laisser à un jeune dessinateur le droit d’exprimer ses influences. Le talent, c’est un peu comme le vin, cela se bonifie avec l’age. Inutile d’être cassant et destructeur, il me semble qu’il y a des promesses dans ce dessin.
    Si vous n’aimez pas le livre, nul ne vous en impose l’achat. Mais autant je peux admettre que l’on casse du sucre sur le dos d’un auteur confirmé, autant je trouve anormal de fustiger un débutant.
    Relisez les premiers Hergé, Franquin et autres et vous verrez que le trait s’améliore et trouve sa personnalité au fil du temps. Donc soyez tolérants et patients!

  19. Flair

    Ah oui, 2ième page on a hellboy et Liz Sherman , lol!

  20. Flair

    Ah oui, 2ième page on a hellboy et Liz Sherman , lol!

  21. Flair

    Ah oui, 2ième page on a hellboy et Liz Sherman , lol!

  22. Sébastien Viozat

    Lababoune, le livre est entièrement en couleurs. Tu as peut-être vu certaines planches en N&B sur des forums comme le CaféSalé. Antoine les a postés pour montrer son travail avant colorisation par la talentueuse Viny Blancher.

    Deux précisions :
    – Ankama a donné sa chance à ce projet car en éditeur au flair imparable, il a bien senti le potentiel d’Antoine Brivet sur des N&B très forts. Ankama prend le risque de porter de jeunes auteurs, là où d’autres éditeurs préfèrent jouer la sécurité. C’est extrêmement louable.
    – Vous voyez là les toutes premières planches du bouquin, c’est-à-dire les premières planches publiées du dessinateur. Inutile de vous dire que ça s’étoffe méchamment au fil de l’album. Tant pis pour les démolisseurs qui ont déjà jugé le bouquin avant même de le tenir entre les mains!

    SV, scénariste de Tortuga

  23. Sébastien Viozat

    Lababoune, le livre est entièrement en couleurs. Tu as peut-être vu certaines planches en N&B sur des forums comme le CaféSalé. Antoine les a postés pour montrer son travail avant colorisation par la talentueuse Viny Blancher.

    Deux précisions :
    – Ankama a donné sa chance à ce projet car en éditeur au flair imparable, il a bien senti le potentiel d’Antoine Brivet sur des N&B très forts. Ankama prend le risque de porter de jeunes auteurs, là où d’autres éditeurs préfèrent jouer la sécurité. C’est extrêmement louable.
    – Vous voyez là les toutes premières planches du bouquin, c’est-à-dire les premières planches publiées du dessinateur. Inutile de vous dire que ça s’étoffe méchamment au fil de l’album. Tant pis pour les démolisseurs qui ont déjà jugé le bouquin avant même de le tenir entre les mains!

    SV, scénariste de Tortuga

  24. pat

    Antoine est un auteur bourré de talent! perfectionniste possédant une gamme de style très large.A tous ses détracteurs, je leur conseille de rendre une petite visite sur son site ou il pourront découvrir de très belles choses.
    bonne continuation m’sieur Brivet
    Pat

  25. pat

    Antoine est un auteur bourré de talent! perfectionniste possédant une gamme de style très large.A tous ses détracteurs, je leur conseille de rendre une petite visite sur son site ou il pourront découvrir de très belles choses.
    bonne continuation m’sieur Brivet
    Pat

  26. lababoune

    Merci beaucoup de votre réponse Sébastien Viozat .

    a bientôt

  27. lababoune

    Merci beaucoup de votre réponse Sébastien Viozat .

    a bientôt

  28. J’aime bien cette inspiration comics à la française! auteur a encourager vivement! surtout un autodidacte c’est normal que l’on ressente de l’inspiration d’autres auteurs surtout si ils sont bon! cela prouve sont bon gout!

  29. J’aime bien cette inspiration comics à la française! auteur a encourager vivement! surtout un autodidacte c’est normal que l’on ressente de l’inspiration d’autres auteurs surtout si ils sont bon! cela prouve sont bon gout!

Publiez un commentaire