Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

La Princesse du sang #1 ***

23 octobre 2009 |

la_princesse_du_sang_couvbienPar Max Cabanes, Jean-Patrick Manchette et Doug Headline. Dupuis, 15,50 €, le 2 octobre 2009.

Manchette, c’est une des plumes importantes du polar français. Sous influence américaine, il a su injecter du noir et du sang neuf au genre, sous une écriture incisive et moderne. Déjà présent dans la BD avec Griffu et Le Petit Bleu de la Côte Ouest, dessinés par Tardi, le revoilà grâce à une adaptation de son dernier roman, par son fils Doug Headline. Et c’est une réussite.

la_princesse_du_sang_imageNous voici donc en 1956, alors que le rideau de fer tombe sur l’Europe de l’Est, que Castro prépare sa révolution à Cuba et que la France s’embourbe dans ses guerres coloniales. Dans ce tourbillon de l’Histoire, on suit la belle et fougueuse Ivory, photographe de guerre, mise sur la piste – sans le savoir – d’une adolescente kidnappée plusieurs années auparavant. Ajoutez à cela du trafic d’armes, des exfiltrations Est/Ouest et de vilaines rancoeurs, et vous obtenez La Princesse du sang: un polar à part, sombre et tortueux.

Au départ, le dessin de Max Cabanes, organique, charnel et animal, semble ne pas coller à cette histoire de petits mensonges et de grands salopards. Mais rapidement, ses visages prennent la marque du temps et ses somptueuses couleurs nuancées contrebalancent la pourriture ambiante. On est alors hypnotisé par ce récit abracadabrant, mais au style unique et fascinant.

Achetez La Princesse du sang T1 sur Amazon.fr

Commentaires

  1. beau travail, belle adaptation !

  2. beau travail, belle adaptation !

Publiez un commentaire