Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 16, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Carnets de l’apothicaire #1-4

11 août 2021 |
SERIE
Les Carnets de l’apothicaire
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
7.90 €
DATE DE SORTIE
01/07/2021
EAN
B08H43KNLN
Achat :

les_carnets_de_lapothicaire_image1Mao Mao est une véritable touche-à-tout, doublée d’un génie. Apprentie apothicaire, à 17 ans, elle est déjà une spécialiste de la médecine traditionnelle chinoise. Maniaque des poisons contre lesquels elle a développé une résistance à toute épreuve, elle possède également un sens de la déduction qui en fait une enquêtrice redoutable ! Et là, c’est le drame…

Mao Mao est enlevée par des brigands, et de fil en aiguille, se retrouve à jouer les boniches au sein du palais de l’Empereur de Chine. Se voulant discrète, notre héroïne ne compte surtout pas se mêler des intrigues internes de la cour. Mais lorsque la mort rôde autour d’elle, elle n’a d’autre solution que de révéler ses talents d’enquêtrice afin de confondre les coupables ayant eu la malchance de la croiser. C’est le début d’un ensemble d’intrigues à plusieurs niveaux, où chaque enquête résolue entraîne vers des cas plus complexes, où tout s’imbrique pour une révélation finale concernant de près la famille impériale…

Les Carnets de l’apothicaire est l’adaptation du roman éponyme de Natsu Hyuuga et conclut, avec ses quatre premiers volumes, un arc narratif aussi dense que passionnant, porté par une héroïne qui ne se laisse pas faire ! Malgré son air nonchalant, Mao Mao possède des nerfs d’acier et ne résiste pas à la tentation de fourrer son nez dans les affaires des autres, pourvu que cela puisse les sauver. Dessiné avec soin par Nekokurage, le manga nous présente aussi une belle galerie de personnages hétéroclites, comme l’eunuque Jinshi à la beauté androgyne, les courtisanes de l’empereur qui vont tour à tour se prendre d’affection pour Mao Mao et son sens de la justice, mais aussi des âmes perdues, jalouses, complotistes et à l’aise dans ce nid à serpents qu’est la cour royale.

La mémoire du lecteur est également mise à contribution pour emmagasiner les nombreuses informations des différentes enquêtes de notre héroïne. Mais le jeu en vaut la chandelle et l’auteur s’amuse à nous titiller sur les possibles ramifications de certaines intrigues, dont la conclusion sera aussi parfois laissée à l’imagination et au propre sens de la déduction de lecteur.

Kara

© Natsu Hyuuga / Shufunotomo Infos Co., Ltd. © Nekokurage, Itsuki Nanao / SQUARE ENIX

les_carnets_de_lapothicaire_image2

Publiez un commentaire