Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 16, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Ne reste que l’aube

12 août 2021 |
SERIE
Ne reste que l’aube
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
26 €
DATE DE SORTIE
07/04/2021
EAN
2754828087
Achat :

Ne reste que l aube Case2Milieu du XXIe siècle. Jørgen Nyberg reste reclus au sommet d’une gigantesque tour. Cet artiste de renom ne voit personne et vit la nuit. Sa solitude n’est rompue qu’à de très rares moments par une intelligence artificielle qui lui fait office d’interface avec le monde extérieur. Un monde qui semble avoir sombré dans les pires utopies à grands coups de contrôle de population et asservissement semi-volontaire par le biais d’un nouveau réseau hypersocial ayant relégué celui de Mark Zukerberg à l’état d’insignifiance.

Auteur emblématique des éditions Futuropolis, Thierry Murat (Etunwan, Animabilis…) réinvente le récit vampirique dans un huis clos mystique et oppressant. On pense inévitablement à Entretien avec un vampire, mais il ne faudra pas y chercher les innombrables clichés que le genre accumule. Le personnage principal a une vie bien rodée et se coupe volontairement d’une société qu’il exècre par-dessus tout. Ici tout se joue sur l’ambiance et le passé de ce peintre hors-norme qui se révèlera entre philosophie, croyances, art et technologie. Car, son assistante de vie numérique l’y incitant, il fera un jour concession sur ses principes et accueillera un jeune homme qui bouleversera ce qu’il mit des décennies à construire.

À plus de 20 ans de carrière, l’auteur nous expose son œuvre la plus aboutie. De son scénario nocturne très étonnant à son ton introspectif très posé. De sa mise en scène énigmatique et mélancolique à son dessin d’une élégance épurée. Profitant au maximum de son imposant format, il dessine dans de grandes cases, se permet de nombreux passages contemplatifs, muets et immersifs. Ses noirs texturés sont rehaussés par un demi-ton de gris et relevés par quelques touches de blanc. En résulte une solennité, qui est renforcée par une langue soutenue, une voix off enveloppante et une fascinante histoire, celle de cet homme ayant traversé les siècles.

Ne reste que l aube Planche

Publiez un commentaire