Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Magi, the Labyrinth of Magic #1-2 ***

22 septembre 2011 |

magi_couvbienPar Shinobu Ohtaka. Kurokawa, 6,70 €, T3 le 8 septembre 2011.

Final Fantasy VII, Xenogears, Dragon Quest… Tous ces titres et tant d’autres ont participé à la gloire d’un genre qui a connu son apogée de la fin des années 1980 jusqu’au début des années 2000 : le RPG – Role Playing Game. Une troupe d’aventuriers d’horizons divers, des donjons et bases secrètes à visiter, des trésors et des monstres, le tout sous-tendu par un souffle épique dont Hollywood semble avoir du mal à (re)trouver la recette encore aujourd’hui.

magi_imageC’est cet esprit vintage, héroïque, et surtout grandiose que tente justement de ressusciter Shinobu Ohtaka pour son premier manga en tant que professionnelle. Et pour un début, c’est un joli coup de maître. Puisant son inspiration dans les Contes des Mille et une nuits, cette jeune auteure décrit un monde oriental alternatif où d’étranges labyrinthes ont fait leur apparition. Il s’agit de mystérieuses bâtisses qui, d’après les légendes, abritent des trésors incroyables et attirent donc de nombreux aventuriers. Ainsi, Aladin est un jeune garçon ayant à son service un Génie, et parcourant le désert à la recherche de nouvelles amitiés. Il croisera sur sa route Ali Baba, un autre jeune garçon avide d’ascension sociale, quitte à devoir ramper devant des puissants corrompus. Tous deux vont pénétrer dans un labyrinthe et rencontrer d’autres chercheurs de richesses.

Si le premier tome pose timidement les bases de la série, le deuxième nous entraîne dans des aventures à grand spectacle, jamais avares de rebondissements, et ce à la manière des fastueux films de l’âge d’or hollywoodien, avec ses bricoleurs de génie comme Ray Harryhausen, et ses réalisateurs mégalomanes tel Cecil B.De Mille. Même son graphisme reprend une esthétique délicieusement vintage avec des personnages semblant issus d’illustrations de jeux vidéo des années 80/90.

Ainsi Magi est un manga récent… mais à l’ancienne. Un revival réussi d’un genre qui vieillit comme le bon vin, avec son humour parfois potache mais qui s’efface toujours au profit des exploits de ses héros en quête de trésors… Mais qui découvrent bien vite que la plus grande des richesses ne se trouve pas forcément au fin fond d’un donjon, mais parfois tout près… en soi !

Kara
bouton_nbd
Achetez Magi T1 sur Fnac.com
Achetez Magi T1 sur Amazon.fr

 

Publiez un commentaire