Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

RG #2

16 mars 2008 |

mere_des_victoires.jpg

bien.jpg

RG #2 par Frederik Peeters et Pierre Dragon. Gallimard, 16 €, le 16 mars 2008.

Il a l’aplomb du Vic Mackey de The Shield, l’intelligence de l’éternel Columbo et une gouaille bien à lui. Pierre Dragon, flic parisien des renseignements généraux, reprend du service pour s’attaquer à une filière d’immigration clandestine de Belleville. Ici, les voyous sont avant tout de pauvres types qui profitent de la misère des autres, et les policiers des hommes qui bataillent pour se construire une vie sentimentale malgré un boulot impossible. Le suspense concerne aussi bien l’enquête que leur existence. RG – dont le premier tome a reçu un prix Essentiel au dernier Festival d’Angoulême – est une série innovante. Car elle engage la BD dans une voie encore inexplorée, celle du polar sociologique, qui se sert d’une enquête pour éclairer un trait de nos sociétés. Une posture d’autant plus intéressante quand on sait que Frederik Peeters a fait témoigner le véritable agent Pierre Dragon pour bâtir son scénario. À travers le récit de la traque d’un passeur, c’est le destin des immigrés sans papiers qui est évoqué. Le plaisir de les voir délivrés de l’atelier où ils travaillent comme des esclaves est vite remplacé par un douloureux constat : ils ne sont libérés que pour être renvoyés dans le pays qu’ils ont tant voulu quitter. Cette intrigue puissante est soutenue par l’impeccable narration du scénariste qui, sans faire d’esbroufe, introduit de manière toujours opportune un gros plan ou une contre-plongée. Tout est subtil, intelligent et drôle.

Achetez RG T2 sur Amazon.fr

Publiez un commentaire