Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 16, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Moh

17 juillet 2019 |
SERIE
Moh
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
16 €
DATE DE SORTIE
01/05/2019
EAN
2849533408
Achat :

moh_image1Moh est Palestinien. Avant de s’installer à Marseille où il s’est lié d’amitié avec la scénariste Céline de Gemmis, qui raconte maintenant son histoire, il a passé son enfance à Jenine. À cette époque, il a connu trois séjours dans les prisons israéliennes. La première fois, il a treize ans, et récolte une peine de huit mois pour s’être approché d’une manifestation par simple curiosité. C’est quand il en ressort, traumatisé par cette expérience, que sa conscience politique se développe et qu’il devient alors un problème potentiel pour les autorités israéliennes. Il rejette l’attitude soumise et discrète de ses parents qui s’efforcent d’éviter les ennuis, et devient ainsi progressivement un activiste marxiste. Cela lui vaudra ses deux autres emprisonnements, où il subit la torture.

Le seul intérêt de ce court roman graphique tient dans le témoignage qu’il livre sur les conditions de vie des Palestiniens, et en particulier, sur le fait qu’il est pratiquement impossible pour les habitants d’échapper à un conflit qui les rattrape partout. Mais en tant que BD, le travail ne tient pas la route. Bien que l’histoire de Moh soit forte et puisse faire l’objet d’un tel livre, le propos engagé est desservi par une narration et une mise en scène abruptes. Les auteurs, Céline de Gemmis (scénario) et François Bégnez (dessin), dont c’est là la première publication, traitent le sujet avec une légèreté qui, plutôt que d’être bienvenue pour rendre digeste un récit plutôt noir, crée un décalage étrange avec l’horreur des conditions d’emprisonnement de Moh. À l’image du sous-titre aberrant « Palestinien mais presque »», avec son jeu de mot de série B, qui jure franchement avec le message.

moh_image2

Publiez un commentaire