Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Naked Star / Junk Story **

19 avril 2010 |

naked_star_couvpasmalPar Oh! Great. Asuka, 9,95 € le volume, 2009/2010.

On pardonne beaucoup de choses aux génies. Oh! Great est de ces auteurs que la presse spécialisée aime chouchouter malgré ses écarts (de jeunesse, ou actuels d’ailleurs). Créateur de la saga d’arts martiaux Enfer et Paradis, et de la série ultra fun sur le roller Air Gear, il faut dire que le bonhomme n’à pas son pareil pour mettre en valeur les courbes féminines de ses héroïnes, soutenues par un trait fin exceptionnel et une mise en page toujours dynamique et lisible ! Mais ce même petit virtuose a tendance parfois à tisser dans ses scénarios des méandres complexes et labyrinthiques. Et ce, jusque dans ses œuvres de jeunesse… à savoir des mangas érotiques à tendance pornographique, voire plus si affinités !

naked_star_image1En effet, Oh! Great a démarré sa carrière comme pornographe phylactérien ! Une première anthologie de ses œuvres érotiques est sortie il y a tout juste dix ans, sous la forme de quatre volumes : La Caresse du fouet (chez BD Erogène – filiale du regretté éditeur SEEBD). Dans ces dizaines de petites histoires, Oh! Great  se fait plaisir en détournant en récits coquins nombres de genres respectables : science-fiction, heroic fantasy, post-apocalyptique, romance lycéenne, trip d’auteur poétique, thriller policier, etc. Toutes ces histoires allant de l’érotisme soft jusqu’au porno hard à tendance SM et gore ont un point commun : une trame développée, parfois riche en psychologie (exploration des désirs humains sur fond de psychanalyse) et surtout jamais avare de rebondissements (sa réinterprétation steam punk de Peter Pan vaut son pesant de coups de théâtre, mais n’est toujours pas rééditée pour le moment), et de fins parfois cruels envers ses protagonistes plantureuses ! L’auteur transgresse certains tabous, mais reconnaît dans ses notes avoir la chance de vivre dans un pays qui l’autorise à exprimer toute l’étendue de sa perversité (sous un angle artistique), sans entraves pour sa liberté d’expression…

Des deux volumes ici présentés, Naked Star est le plus abouti car il est présente des histoires assez récentes et un style graphique presque mature. Junk Story possède des scénarios très « intéressants » aussi mais, hélas, il témoigne aussi de la jeunesse et du talent parfois immature de notre petit génie à l’époque (trait parfois grossier, visages pas toujours bien construits, etc.). De même, ce dernier reprend la suite de certaines histoires commencées dans les autres volumes de la précédente anthologie, indisponible actuellement. Gageons que l’éditeur Asuka/Kaze Manga corrigera très vite le tir pour nos mirettes avides !

Achetez Naked Star sur Amazon.fr
Achetez Junk story sur Amazon.fr

naked_star_image2

Publiez un commentaire