Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

6 Comments

Mathieu Sapin, hyperactif modeste

19 avril 2010 |

sapin_introIl est sur tous les fronts: Mathieu Sapin écrit pour Christian Rossi les aventures potaches de Paulette Comète, super-héroïne candide et gaffeuse. Sort un épisode de Méga-Krav-Maga avec Frantico/Lewis Trondheim. Prépare la suite de sa Feuille de chou sur le film Gainsbourg (vie héroïque) de Joann Sfar. Va bientôt publier avec Marguerite Abouet les bêtises d’Akissi, une espèce de petite sœur d’Aya de Yopougon… L’auteur de Supermurgeman et Megaron fait le point sur tout cela pour BoDoï.

sapin_paulette1Qui est Paulette Comète?
C’est une jeune femme bipolaire – bipaulette ? -, sexy et séduisante mais malgré elle. Elle est dans la retenue et vit des rapports compliqués avec les garçons. Je la trouve touchante !

C’est aussi une super-héroïne…
Je ne suis pas un dévoreur de comics, donc pas un spécialiste ès super-héros. Je ne me sens pas la légitimité d’écrire une histoire de ce style au premier degré, par contre j’aime détourner les codes.

Comment Paulette est-elle née?
Je l’ai déjà utilisée dans plusieurs histoires chez différents éditeurs. Elle fait son apparition en 2000 dans ma toute première BD publiée (L’Oreille gauche, au Cycliste). On y voyait alors un type pris de passion pour un comic book, dont l’héroïne masquée avait le look de Paulette Comète. Elle s’appelait Astra, et le livre comportait un jeu sur une comète – d’où le nom de Paulette. Je ne sais pas vraiment d’où elle sortait… Ensuite, j’ai tiré de cette idée une version plus burlesque pour Salade de fluits, qui fut publiée en histoire courte dans Psikopat. On a revu ensuite Paulette dans Francis Blatte, où elle était un brin agressive, pour contrebalancer le côté glandeur professionnel du héros.

sapin_paulette_2Pourquoi l’avoir confiée ensuite à Christian Rossi?
Il est venu me voir au Salon du Livre à Paris, en 2008, pour me dire plein de choses gentilles, notamment sur Supermurgeman. Et m’a demandé d’écrire quelque chose pour lui. Il m’a rappelé ensuite pour me dire qu’il ne plaisantait pas ! Or, je ne suis pas un scénariste à la base, je réalise mes propres histoires et ne stocke pas d’idées dans mes tiroirs. Comme ce dessinateur polymorphe voulait s’aérer la tête et oublier la noirceur de W.E.S.T., j’ai pensé à l’orienter vers Paulette, un personnage que j’avais déjà expérimenté et qui me rassurait.

Pourquoi situer l’histoire dans un Paris très contemporain ?
Je n’habite pas loin du XIIIe arrondissement, un quartier en pleine mutation, assez fascinant. Christian et moi nous sommes documentés sur les lieux. Lui paniquait un peu au début, à l’idée de dessiner des décors urbains réalistes. Mais nous avons fini par nous mettre d’accord sur la référence du Spirit de Will Eisner, et sur son trait vivant et libre. Je suis heureux du résultat, je trouve que le dessin de Christian a de la tenue et de la personnalité. Je sais de plus qu’il a pris beaucoup de plaisir à réaliser cet album, même si ce perfectionniste se prenait systématiquement la tête et optait d’emblée pour la solution graphique la plus compliquée…

Combien d’épisodes la série comptera-t-elle?
Au moins trois. La suite dépendra des réactions du public…

sapin_akissiVous dessinez aussi Akissi, une nouvelle série dérivée d’Aya de Yopougon, scénarisée par Marguerite Abouet.
J’ai travaillé à partir d’un matériel graphique préparé par Clément Oubrerie [le dessinateur d’Aya], qui devait au départ mettre en images Akissi mais a abandonné faute de temps – il travaille beaucoup en animation, et s’était un peu lassé de dessiner l’Afrique. Clément avait déjà créé les personnages, leurs positions, les décors… J’aime cet exercice plutôt confortable, qui consiste à représenter l’histoire de quelqu’un, sans trop se poser de questions. Je goûte le plaisir du trait et de la mise en scène. C’est en quelque sorte une récréation !

Pourquoi avoir accepté ce travail?
J’aime l’esprit gentiment déluré d’Akissi, cette gamine intenable mais attachante. De plus, les récits de Marguerite Abouet montrent une certaine violence enfantine, souvent occultée. Pour moi, cette série est assez similaire aux Malheurs de Sophie.

Connaissez-vous la Côte d’Ivoire, où se déroulent ces historiettes?
Non, je ne suis jamais allé en Afrique, que je reconstitue de façon imaginaire. Mais si Akissi se poursuit, il faudra que je m’y rende, tout de même !

sapin_feuille_chouVous préparez la suite de Feuille de chou, autour du film de Joann Sfar sur Serge Gainsbourg.
Oui, je suis en train d’en terminer la conclusion. Cette fois, ce Journal d’un après-tournage (qui sortira en juin chez Delcourt) s’intéressera à la fabrication du film, à son montage, son étalonnage, sa musique, la promotion, la tournée en province… Il ne fera que 140 pages – alors que le précédent en faisait 360. Le récit débute avec le festival de Cannes, et se clôt avec la soirée de sortie du film. L’attente des chiffres de fréquentation est riche en tensions et rebondissements ! Gainsbourg (vie héroïque) a fait 1,3 millions d’entrées, ce qui reste en deçà des espérances des producteurs. A aucun moment je ne m’érige en analyste, mais j’essaie de montrer comment un long-métrage est reçu, avec des réactions qui vont de l’enthousiasme délirant au rejet total.

L’expérience a-t-elle été très chronophage?
Oui, elle s’est presque révélé être un piège ! Je ne m’attendais pas à y passer autant de temps quand Lewis Trondheim m’a proposé le projet. Il m’a pris toute mon année 2009. Heureusement, la production m’a laissé carte blanche et j’ai pu utiliser une grande partie de la matière récoltée. Ici ou là, quelques dents ont grincé car le résultat n’était pas hagiographique. Après relecture, on m’a gentiment demandé de rayer certains noms. Je n’étais aucunement obligé de le faire, mais j’ai choisi d’obtempérer pour ne pas me transformer en Voici et balancer des choses trop privées.

Avoir suivi l’élaboration d’un film de A à Z vous a-t-il donné envie d’en réaliser un, vous aussi?
Non, je n’ai pas de fascination pour le cinéma. C’est un tel investissement qu’il faut y réfléchir à deux fois… Par contre, j’écris actuellement – avec un coscénariste – un scénario tiré de Supermurgeman, à la demande d’un producteur qui m’a contacté pendant le tournage de Gainsbourg (vie héroïque). J’en ai été le premier surpris ! Mais c’est passionnant, je me pose plein de questions, ce qui me change de mon mode de fonctionnement intuitif. Je garde toutefois la tête froide : aucun réalisateur n’a été attribué au projet pour le moment, et j’ai vu beaucoup de copains écrire des films ou dessins animés qui n’ont jamais été tournés…

Quels sont vos autres projets?
Je n’en ai pas tant que ça. Après douze mois très denses, je prends un peu de repos, je suis content d’avoir du temps. J’écris la suite de Paulette, je me prépare à continuer Akissi. Et je vais refaire quelques pages de Supermurgeman pour un numéro de Pilote.

Propos recueillis par Laurence Le Saux

___________________________________

Paulette Comète #1.
Par Christian Rossi et Mathieu Sapin.
Dargaud, 10,95€, le 26 mars 2010.
Achetez Paulette Comète T.1 sur Amazon.fr
La fiche de l’album sur nouvellesbd.com

Mega-Krav-Maga #2.
Par Mathieu Sapin, Lewis Trondheim et Frantico.
Delcourt, 8,95 €, le 17 février 2010.

Akissi #1.
Par Mathieu Sapin et Marguerite Abouet.
Gallimard, 9,90€, le 3 juin 2010.
Achetez Akissi T.1 sur Amazon.fr

Images © Dargaud – Gallimard – Delcourt. Photo © Rita Scaglia

Votez pour cet article

___________________________________

Commentaires

  1. Jordan

    Modeste Sapin? Vous rigolez, on ne doit pas parler du même! Mathieu Sapin se la pête à mort, il n’y a pourtant pas de quoi, il n’est là que par copinage alors qu’il est nul, en tout, son dessin est pourri et ses scénarii ne valent rien, ce n’est que du piston, et il va nous pondre un film maintenant? Triste époque!

  2. Jordan

    Modeste Sapin? Vous rigolez, on ne doit pas parler du même! Mathieu Sapin se la pête à mort, il n’y a pourtant pas de quoi, il n’est là que par copinage alors qu’il est nul, en tout, son dessin est pourri et ses scénarii ne valent rien, ce n’est que du piston, et il va nous pondre un film maintenant? Triste époque!

  3. Francois Pincemi

    Normal qu’il soit modeste après son désolant Mega Krav Maga en deux parties! chez delcourt.

  4. Francois Pincemi

    Normal qu’il soit modeste après son désolant Mega Krav Maga en deux parties! chez delcourt.

  5. levitz

    Mathieu qui????

  6. levitz

    Mathieu qui????

Publiez un commentaire