Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 18, 2022















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Poisson à pattes

13 avril 2022 |
SERIE
Poisson à pattes
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
20 €
DATE DE SORTIE
08/04/2022
EAN
2925114059
Achat :

poisson-a-pattes_imageAuteur marquant des fanzines québécois des années 80, Blonk a disparu des radars durant deux décennies, avant de réapparaitre en 2014 chez Pow Pow avec 23h72, une histoire de zombie sentimental qui a obtenu le Prix Réal-Fillion. Sept ans plus tard, il nous entraîne dans un nouveau récit, en plein Moyen Âge, mais pas exactement historique.

Nous y suivons Bastien, un jeune albinos détesté de son village, car jugé diabolique. Seulement soutenu par son père et Sidonie, que les autres appellent la sorcière, il est haï de sa bigote de belle-mère et souffre-douleur des gars du village, plus encore quand Sabine, la sœur d’un des leaders, s’entiche de Bastien… Rajoutez à cela que ce dernier, passionné de science et de rationalisme, n’est pas exactement une grenouille de bénitier, tout est en place pour que ça tourne mal.

Et c’est bien ainsi que les choses se passent. Récit anti-obscurantiste (même si laissant place à la magie) et frontalement pessimiste, Poisson à pattes semble nous dire que rien n’a changé. Porté par ce dessin étonnant mêlant rondeur des corps et rigidité clinique, on suit l’inexorable fuite d’un binôme qui veut simplement vivre libre et faire avancer la société, à son corps très défendant. Profondément noir, le livre en est presque étouffant ; le dernier chapitre semble ouvrir une respiration et puis, finalement, ce sera une ouverture pas moins dramatique. On le regrette presque, tant se nimber dans le drame semble facile dans un monde qui manque d’espoir, et pourtant, il y a ça et là des interstices, qui font de la lecture un moment que l’on retient. Dans cette approche atypique, qui ne cherche pas le confort du lecteur, il reste toujours quelques figures pour reconstruire, une fois qu’on sortira de ce Moyen Âge qui dure un peu trop longtemps.

 

Publiez un commentaire