Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

10 Comments

"Tintin" disséqué par les philosophes

27 août 2010 |

Certes, les aventures de Tintin concernent les lecteurs de 7 à 77 ans. Mais elles peuvent aussi être interprétées d’un point de vue philosophique, ainsi que nous le prouve ce passionnant hors-série de Philosophie Magazine, baptisé Tintin au pays des philosophes.

philo_tintin« Bienvenue dans l’univers d’Hergé où le Bien triomphe toujours du Mal, où l’autre – oublions les préjugés du début – est regardé avec bienveillance, où le naturalisme occidental vacille gentiment au souffle de l’animisme ou du totémisme, où le rire n’est pas humiliant », écrit le rédacteur en chef Sven Ortoli dans l’édito. Au fil d’une centaine de pages, une vingtaine de penseurs, psychanalystes ou spécialistes de l’image analysent l’oeuvre hergéenne, débusquant dans et entre ses cases des pistes de réflexion inattendues.

L’ouvrage s’articule selon six thématiques (de la morale, de la politique, de l’homme, de la raison, du rire et de l’art). Michel Serres considère les aventures de Tintin comme « un extraordinaire manuel de morale », voyant leur héros comme « une sorte de saint laïc ». « Tintin au Tibet dit le plus limpidement du monde la morale la plus profonde et la plus terrible: que l’abominable est bon et qu’il se conduit comme aucun civilisé ne le ferait, avec douceur et charité », poursuit le philosophe en établissant un parallèle avec le récit du Bon Samaritain.

Dans la partie consacrée à la politique, le sinologue Léon Vandermeersch aborde la vision hergéenne de la Chine, tandis que le très médiatique Raphaël Enthoven compare une scène entre Rastapapoulos et Carreidas dans Vol 747 pour Sydney, avec un passage des Confessions de Saint-Augustin et de celles de Jean-Jacques Rousseau.

Un peu plus loin, le psychanalyste Serge Tisseron explore le secret de famille de Georges Rémi, et l’anthropologue Philippe Descola entraîne Tintin sur le territoire de l’ethnologie. Dans le chapitre sur la raison, c’est au tour de Clément Rosset de détailler son goût pour le petit reporter, et la façon dont il se sert de lui pour affiner sa méthode de travail. Cette compilation de textes et entretiens se clôt sur le rire (Philippulus le Prophète, Séraphin Lampion ou Abdallah, « les ancêtres des pseudo-rebelles et vrais conformistes d’aujourd’hui », selon le romancier Pascal Bruckner) et l’art (une analyse du professeur de sémiotique Pierre Fresnault-Deruelles, l’esthétique d’Hergé vue par l’écrivain Pierre Michon).

A ce hors-série incontournable pour les tintinophiles, on ne reprochera qu’une chose, bassement matérielle: la minceur de son papier, qui donne parfois l’impression de feuilleter un journal bas de gamme plutôt qu’un magazine luxueux.

—————————————————————————-

Tintin au pays des philosophes
Hors-série de Philosophie Magazine, cartonné, format BD.
En kiosques depuis le 30 juillet 2010, 9 €.

Votez pour cet article

—————————————————————————–

Commentaires

  1. pascal

    « Les ancêtres des pseudo-rebelles et vrais conformistes d’aujourd ‘hui  »

    Y ‘en a un qui sort un album sur chagall incessamment …Les autres seront primés à Angoulême ou occuperons toute la place dans les médias.Ils seront difficile à rater en tout cas…

    Hergé lui résiste au temps qui passe.Pour les autres…

  2. pascal

    « Les ancêtres des pseudo-rebelles et vrais conformistes d’aujourd ‘hui  »

    Y ‘en a un qui sort un album sur chagall incessamment …Les autres seront primés à Angoulême ou occuperons toute la place dans les médias.Ils seront difficile à rater en tout cas…

    Hergé lui résiste au temps qui passe.Pour les autres…

  3. pascal

    « Les ancêtres des pseudo-rebelles et vrais conformistes d’aujourd ‘hui  »

    Y ‘en a un qui sort un album sur chagall incessamment …Les autres seront primés à Angoulême ou occuperons toute la place dans les médias.Ils seront difficile à rater en tout cas…

    Hergé lui résiste au temps qui passe.Pour les autres…

  4. Francis Pincemoi

    Incroyable le nombre de textes et d’essai sur l’oeuvre de Hergé. Au début, j’ai essayé d’en faire la collection, mais j’ai du renoncer…

  5. Francis Pincemoi

    Incroyable le nombre de textes et d’essai sur l’oeuvre de Hergé. Au début, j’ai essayé d’en faire la collection, mais j’ai du renoncer…

  6. Francis Pincemoi

    Incroyable le nombre de textes et d’essai sur l’oeuvre de Hergé. Au début, j’ai essayé d’en faire la collection, mais j’ai du renoncer…

  7. André

    Bonsoir à toutes et à tous,
    J’ai déjà eu l’occasion, à maintes reprises, de dire que je n’étais pas tintinophile, mais tintinolâtre(comme maladie, c’est encore pire!)!
    J’ai lu un nombre certain d’ouvrages à propos de Hergé, de la Ligne claire, du langage syldave et autre dialecte arumbaya (ei de ga rhum baa ja = essai de traduction phonétique dont la traduction est « as-tu du rhum avec toi ». Du vrai bruxellois, quoi), mais je suis toujours plus ébahi de l’immense culture générale de Hergé. Je sais qu’il a été formé chez les curés, moi ce serait plutôt des francs-maçons, mais à son époque – déjà moins à la mienne malgré l’exigence de mes professeurs – la formation que l’on recevait en Humanités (= Bac) était extrêmement poussée surtout si vous étiez en gréco-latine… ce que j’ai eu la possibilité (du moins partiellement) d’effectuer. Vous acquerrez une culture générale de haut niveau (ce qui ne veut pas dire que dans les autres formations vous n’en n’aviez pas, bien entendu). A cela, vous ajoutez les recherches et les études effectuées par ce grand Monsieur et vous en arrivez à un individu qui possède une montagne de connaissances non pas superficiellement mais en profondeur. Et ce « pot-pourri » atteint des sommets. Je ne connais que très peu de personnes qui atteignent une telle culture, que je n’atteins d’ailleurs pas, tout en ayant touché aux runes et aux diverses philosophes. Mais lui… il a tout approfondi. Homme incroyable et parfait Humaniste!
    André

  8. André

    Bonsoir à toutes et à tous,
    J’ai déjà eu l’occasion, à maintes reprises, de dire que je n’étais pas tintinophile, mais tintinolâtre(comme maladie, c’est encore pire!)!
    J’ai lu un nombre certain d’ouvrages à propos de Hergé, de la Ligne claire, du langage syldave et autre dialecte arumbaya (ei de ga rhum baa ja = essai de traduction phonétique dont la traduction est « as-tu du rhum avec toi ». Du vrai bruxellois, quoi), mais je suis toujours plus ébahi de l’immense culture générale de Hergé. Je sais qu’il a été formé chez les curés, moi ce serait plutôt des francs-maçons, mais à son époque – déjà moins à la mienne malgré l’exigence de mes professeurs – la formation que l’on recevait en Humanités (= Bac) était extrêmement poussée surtout si vous étiez en gréco-latine… ce que j’ai eu la possibilité (du moins partiellement) d’effectuer. Vous acquerrez une culture générale de haut niveau (ce qui ne veut pas dire que dans les autres formations vous n’en n’aviez pas, bien entendu). A cela, vous ajoutez les recherches et les études effectuées par ce grand Monsieur et vous en arrivez à un individu qui possède une montagne de connaissances non pas superficiellement mais en profondeur. Et ce « pot-pourri » atteint des sommets. Je ne connais que très peu de personnes qui atteignent une telle culture, que je n’atteins d’ailleurs pas, tout en ayant touché aux runes et aux diverses philosophes. Mais lui… il a tout approfondi. Homme incroyable et parfait Humaniste!
    André

  9. Flair

    Il a surtout pompé un peu partout à droite à gauche, dans les dessins comme les idées, des gags chez Rabier et St Ogan ou des américains. Un vrai cultivé qui sait desséminer dans ses oeuvres c’est Sfar.

  10. Flair

    Il a surtout pompé un peu partout à droite à gauche, dans les dessins comme les idées, des gags chez Rabier et St Ogan ou des américains. Un vrai cultivé qui sait desséminer dans ses oeuvres c’est Sfar.

Publiez un commentaire