Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

B Stories

11 avril 2008 |

b_stories_couv.jpgbien.jpgPar Massimo Mattioli. L’Association, 24 €, le 11 avril 2008.

Dans les années 80, la modernité tenait dans un saladier en inox. Il suffisait de s’en couvrir le crâne comme d’un casque à pointe pour recevoir des ondes hertziennes et se transformer en téléviseur, à condition d’avoir fixé une fourchette en guise d’antenne. Dès lors, les images s’imprimaient sur le cerveau et l’on pouvait, à l’instar de Mister Febbs, le personnage de B Stories, regarder des séries B juste en fermant les yeux… Faut-il croire à cette « télévision mentale » rêvée par Massimo Mattioli, l’auteur italien de Joe Galaxy, Squeak the Mouse et M le Magicien ? Son album ressemble en tout cas à une sorte de grille de programmes. Constitué d’histoires parues dans le mensuel transalpin Corto Maltese en 1988 et 1989, ce recueil invite à s’interroger sur l’état mental du créateur. On conclura à la rareté de tels bonimenteurs capables, en quelques traits d’esprit et de dessin, de nous entraîner dans des récits qui sont autant d’incartades vers une folie parfaitement maîtrisée. Nul ne peut résister à ces élucubrations où l’on se tache les doigts avec un stylo-bille atomique, où l’on croise un sosie d’Alfred Hitchcock et où un triangle bleu, prénommé Arthur, se lance dans une odyssée géométrique. Piratant tous les genres, du polar à la science-fiction, Massimo Mattioli détourne les codes de la BD et retourne ses héros pour les vider de leurs prétentions : « Tu dois faire le boulot à ta manière, et disparaître à la huitième page! ». Voilà un auteur qui chahute autant les lecteurs que ses personnages.

Pascal Paillardet

Achetez B Stories sur Amazon.fr

Publiez un commentaire