Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Coup de coeur : Super Spy, par Matt Kindt

12 septembre 2008 |

SUPER SPY
Par Matt Kindt
Futuropolis, 24 €, dispo.


Mémoires d’espion
Il y a plusieurs types d’agents secrets. Des Britanniques de cinéma, bellâtres en smokings truffés de gadgets. D’autres, façon SAS, dont la priorité est de siroter du champagne avec une femme à chaque bras. Mais qui sont les vrais espions, et que font-ils ? Évidemment, le principe de l’affaire est que personne ne le sache. L’Américain Matt Kindt a donc imaginé le quotidien des petites mains du renseignement durant la Seconde Guerre mondiale. Tout au long des 330 pages de Super Spy, on découvre ainsi des mères de familles fouillant dans les affaires de leur nazi de mari, pour transmettre des messages codés via le linge à la fenêtre ; des pros de l’infiltration tombant amoureux d’un agent étranger ; des résistants pacifiques prenant finalement les armes ; un auteur de comics dessinant sur la ligne de front… Matt Kindt ne produit pas un roman graphique sur la guerre, mais bien sur ceux qui la font au jour le jour, ces hommes et femmes qui sacrifient leur existence à un idéal, à une bureaucratie ou à une volonté de vengeance. Autant de chapitres (plus de 30 !), qui peuvent se lire dans l’ordre que l’on veut, la grande Histoire étant ici mise au service des petites. Chacune a un mode de narration et un traitement graphique propres, à tel point qu’on a l’impression de lire une compilation de journaux intimes d’espions infiltrés en Europe. Toujours palpitant, souvent poignant, Super Spy tient du monument bédéphilique inoubliable. Un chef d’œuvre.

Benjamin Roure

Commentaires

Publiez un commentaire