Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 17, 2018















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

De poulpes et de plage : une sélection estivale d’albums jeunesse

26 juillet 2018 |

Voici une petite sélection de lectures de saison, qui sentent bon la marée, pour accompagner vos enfants tout au long des vacances.


 

drolechantier_couvUn drôle de chantier

Par Jean-Marc Langue. L’élan vert, 10 €, juin 2018. Dès 2 ans.

Au fond de la mer, un poisson porc épique ronfle pépère. Mais cette petite sieste improvisée ne va malheureusement pas durer. La faute à deux bernard-l’hermite maladroits qui vont démolir son toit. Pas de panique, une bernique architecte passe par là et va rapidement évaluer les dégâts. Avec l’aide de la pieuvre, du nautile et de la méduse, tout ce petit monde va se mettre à l’oeuvre et reconstruire pour le pauvre poisson délogé, un abri où il pourra se consoler.

Dans ce petit album muet, Jean-Marc Langue joue avec les formes des animaux marins, les assemble, les empile et les emboîte pour donner l’illusion aux petits lecteurs qu’ils sont capables de se transformer en engins de chantier. Et avec un peu d’imagination, le tour fonctionne à merveille. Au fil des pages, le jeu s’installe et c’est à celui qui reconnaîtra le premier la machine représentée. Ludique et coloré, ce livre est aussi l’occasion de se familiariser avec les habitants des océans.

drolechantier-extrait


 

grandpoulpe_couvLe Grand Poulpe

Par Angélique Villeneuve et Anaïs Brunet. Sarbacane, 15,50 €, mai 2018. Dès 5 ans.

Dans les profondeurs des océans, le grand poulpe mène une existence paisible. Armé de ses longs tentacules agiles, il occupe ses journées à diverses activités, comme enlacer sa fiancée, décorer son foyer, attraper son dîner, explorer le voisinage et même, danser ! Mais un soir, victime de l’attaque d’une murène affamée, le grand poulpe va se retrouver amputé. Que va-t-il devenir sans son huitième bras ?

Raconter une histoire pleine de poésie et de sensibilité avec comme acteur principal un poulpe, voilà le beau challenge relevé par Angélique Villeneuve. Dans cet album grand format, elle a réussi à trouver les mots justes pour rendre hommage à cette étonnante et fascinante créature aquatique. À ses côtés, les illustrations d’Anaïs Brunet apportent leur lot de délicatesse, de volupté et de légèreté et mettent en scène harmonieusement un petit monde sous-marin où frétillent méduses et poissons.

grandpoulpe_extrait


 

lespoulepes_couvLes Poulpes – Futurs maîtres du monde ?

Par Claire Lecoeuvre et Pooya Abbasian. Actes Sud Junior, janvier 2018, 15 €. Dès 7 ans.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les poulpes sans jamais oser le demander ! Grâce à Claire Lecoeuvre, tous les petits curieux amoureux de la mer et de ses mystères vont être comblés. Car au final, un poulpe, qu’est ce que c’est ? Vous le savez ? Un corps mou, des tentacules, une intelligence hors du commun, il y a tant d’autres choses à découvrir de ce mollusque marin céphalopode.

Où vit-il ? Que mange-t-il ? Comment est-il constitué ? Vous serez étonnés de savoir qu’il a trois coeurs, qu’il est joueur et que certaines espèces sont capables de changer de couleur. En parlant de couleurs, celles de Pooya Abbasian sont aussi fascinantes que la vie de nos amis les poulpes. Du bout de ses pinceaux, il nous plonge dans les profondeurs de l’océan, dans un univers baigné de lumière. Cette encyclopédie, qui n’en est pas une, est passionnante à découvrir et à parcourir, qu’on soit petit ou grand, qu’on aime les poulpes en salade ou vivants !

lespoulpes_Extrait


 

oliveleandre_couvOlive et Léandre

Par Alex Cousseau et Janik Coat. Les Fourmis Rouges, 17 €, mai 2018. Dès 5 ans.

Olive est un poulpe, il habite au sud. Léandre est un ours, il loge tout au nord. Tous les deux vivent seuls, chacun à une extrémité de notre planète. Lassés par leur solitude pesante, ces deux êtres que tout oppose vont décider, de manière simultanée, de voyager. Baluchons sur le dos, les voilà partis, tout droit, dans la direction opposée. Léandre et Olive vont se croiser, une fois, deux fois, trois fois, sans jamais se remarquer. Mais leur destin est de se rencontrer, c’est écrit quelque part. Alors ils vont persévérer et cela va payer.

Alex Cousseau nous raconte avec ses mots légers une improbable rencontre entre deux personnages si différents et tellement touchants. Cet hymne à la tolérance est merveilleusement mis en images par Janik Coat. Ses illustrations prennent le large et s’épanouissent dans les vastes pages de ce livre aux dimensions imposantes. Une belle balade en mer qui ne s’oublie pas.

oliveleandre_extrait


 

carleetelsa_couvCarl et Elsa prennent le large

Par Jenny Westin Verona et Jesus Verona. Cambourakis, 14 €, avril 2018. Dès 4 ans.

L’heure des vacances a sonné pour Carl et Elsa. Ce grand soleil est le temps idéal pour aller explorer la plage et ses environs. Il y a tant de choses à faire, à commencer par creuser un énorme trou dans le sable chaud. Un trou tellement profond, que Carl et Elsa pourront peut-être y prendre au piège un lion de mer, un requin-baleine ou un mystérieux monstre marin. À moins qu’ils ne découvrent un trésor caché ? Avec leur seule imagination comme limite, les deux complices ne sont pas prêts de s’ennuyer.

Ces deux héros en culottes courtes s’échappent tout droit de l’univers séduisant du duo suédois, Jenny Westin et Jesus Verona. Après un premier opus remarqué, ils sont de retour avec le même succès. Cet album respire les joies de l’enfance et le bonheur des vacances. Les illustrations sont un réel réel plaisir pour les yeux et subliment le texte qui les accompagne. Vive les vacances avec Carl et Elsa !

carletelsa_extrait

Publiez un commentaire