Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 6, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Fela back to Lagos

26 novembre 2019 |
SERIE
Fela back to Lagos
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
19.50 €
DATE DE SORTIE
02/05/2019
EAN
B07S95284T
Achat :

En août 1997 disparaissait le musicien nigérian de légende Fela Kuti. Pourtant, son combat politique et sa musique continuent de résonner même après sa mort, notamment auprès du jeune Adedola, qui s’évade de son quotidien grâce aux histoires que son grand-père lui raconte sur leur idole. Car Ade est un area-boy, un voyou issu des ghettos de Lagos qui passe ses nuits à se battre ou à voler pour grapiller quelques nairas. Lorsqu’il apprend la mort de son grand-père, le jeune homme se déchaîne, jusqu’à s’en prendre à un trop gros poisson : un politicien véreux qui va tenter de l’éliminer. Mais c’est sans compter sur Fela, qui même depuis le royaume des esprits, va tout faire pour réparer cette injustice, quitte à s’opposer aux dieux eux-mêmes…

fela-back-to-lagos-image1Si ce résumé donne l’impression que l’histoire part dans tous les sens… c’est que c’est bien le cas. Avec cette bande dessinée, il semble que Loulou Dédola (Jeu d’ombres, Le Père turc) essaye d’aborder une multitude de sujets en même temps, tout en rendant hommage à Fela en lui permettant un tout dernier come-back héroïque sur fond de surnaturel. Le défi était ambitieux, mais la sauce ne prend malheureusement pas, avec une suite d’événements qui s’enchaînent trop rapidement, et des thématiques finalement à peine effleurées.

Heureusement que le graphisme énergique et très typé comics du dessinateur italien Luca Ferrara arrive, lui, à suivre le rythme. C’est d’ailleurs cet aspect que l’on retiendra de l’album, notamment l’esthétique fluo et déjantée du panthéon yoruba. Fela back to Lagos est une lecture qui respire l’enthousiasme et qui ravira certainement les adeptes du père de l’afrobeat… mais guère plus.

fela-back-to-lagos-image2

Publiez un commentaire