Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 10, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Fun

5 février 2016 |
SERIE
Fun
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
22 €
DATE DE SORTIE
01/12/2015
EAN
2369120169
Achat :

Fun1Tout a commencé dans une ville hérissée de gratte-ciel enneigés, au nord-est des États-Unis. C’était en hiver, le 21 décembre 1913. Ce jour-là, le quotidien New York World publiait pour la première fois de bizarres grilles, faites de carrés blanc et noir, de lignes verticales et horizontales traversées par une numérotation énigmatique. Les premiers mots-croisés de l’histoire étaient nés. Ce jeu simple et populaire allait connaître un succès planétaire…

À l’occasion du centenaire du crossword puzzle, l’auteur italien Paolo Bacilieri (Jours tranquilles à Venise, Adios  Muchachos, La Vie rêvée du capitaine Salgari) rend hommage en même temps qu’il retrace l’histoire de ce passe-temps mondialisé. Le lecteur assiste ainsi à l’irrésistible ascension d’un jeu auquel personne ne croyait. C’est un peu l’histoire de Citizen Kane à l’envers, le magnat étant remplacé ici par des lettres, des définitions ou des numéros. Qui tout à la fois amusent, questionnent ou rendent dingue. À un didactisme plat et sans intérêt, l’auteur préfère avec malice une narration croisée, où mises en abîme, projections dans le passé et enquêtes se chevauchent. Dans les pas de Zeno Porno et de l’écrivain Pippo Quester, suivi par une inquiétante et belle femme, l’auteur tire les fils d’une enquête peu commune où les héros de BD empruntent les caractéristiques des mots croisés : Dick Tracy et sa mâchoire carrée, le noir et blanc sec de Chester Gould « qui varie entre précision symétrique et expressionnisme enragé » sans oublier « la vitalissime verticalité des inoubliables méchants de Chester Gould ». C’est marrant et surprenant.

Histoire d’un casse-tête, enquête, jeu mental ou puzzle familial truffé d’anecdotes parfaitement documentées, Fun est tout cela à la fois. D’où sa belle complexité étudiée, mise en valeur par un noir et blanc souple et expressif, l’alternance entre lignes droites et formes plus arrondies, et les variations de gaufriers. La rigueur mais aussi l’amusement ! Jeu de mots et maux du je, les mots croisés égayent donc autant qu’ils rendent fous dans le parfaitement inattendu Fun.

 

Fun2

Publiez un commentaire