Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 15, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

14 Comments

Gaston Lagaffe adapté en dessin animé

10 octobre 2008 |

gaston_intro_02.jpg

Gaston, héros de dessin animé ! C’est une hérésie pour certains, une suite logique pour d’autres, qui se souviennent des débuts de Franquin dans l’animation. France 3 et Marsu Productions – la société qui gère les droits du créateur du Marsupilami – ont commandé au studio d’animation parisien Normaal une série animée inspirée des gags de Lagaffe. Mais en lui donnant une consigne assez contraignante : utiliser les dessins existants réalisés par Franquin, sans les refaire ! Dans un article précédemment publié, nous interviewions Olivier Nomen, producteur chez Normaal. Mais le studio nous a fait savoir que, suite à une erreur de communication de sa part, nous avions interrogé le mauvais interlocuteur. Voici donc les propos d’Alexis Lavillat, « producteur réalisateur balayeur » du studio Normaal, mieux habilité à nous répondre, qui raconte comment sa société à relevé le « défi Lagaffe ».

Gaston en dessin animé (Marsu Prod. et Normaal)

Depuis quand travaillez-vous sur cette adaptation de Gaston en dessin animé ?

Depuis que Jean-François Moyersoen, qui gère Marsu Productions, est venu nous trouver en novembre 2007. Il voulait que l’univers de Lagaffe soit porté à l’écran sans pour autant que l’on intervienne sur le trait d’André Franquin, afin de rester fidèle à l’œuvre.

Comment avez-vous pu relever ce défi ?

D’abord, nous étions très excités. Dans le milieu du dessin, André Franquin possède la même importance que les Beatles pour les musiciens. Concernant la marche à suivre, ma réflexion a été simple. Pour réaliser un dessin animé, il faut une équipe d’une centaine de dessinateurs. Or je ne pouvais trouver autant d’illustrateurs ayant le talent du créateur de Gaston – à mes yeux le plus grand dessinateur ayant existé. Au lieu de redessiner Lagaffe, il fallait donc amener le mouvement à lui. Notre tâche a été facilitée par Franquin lui-même, car les mouvements de ses personnages sont très limpides et s’animent naturellement. Nous avons effectué un travail de dentellière en isolant chaque élément (par exemple, la bouche, les oreilles, les cheveux) pour appliquer à chacun une certaine mobilité. Nous avons ainsi sélectionné une série de mains qui s’enchaînaient au mieux pour produire un mouvement. 99% du trait visible à l’écran sera celui de Franquin. Nous n’avons redessiné que les décors cachés par les bulles.

Mais le style de Franquin évolue au fil des années…

C’est la raison pour laquelle nous nous sommes concentrés sur l’âge d’or de Lagaffe. On peut distinguer trois phases dans Gaston : celle des années 50, puis des années 70 et enfin des années 90. Toutes sont intéressantes à leur manière, mais la deuxième correspond à la phase la plus productive de Franquin et la plus représentative de Gaston pour le public. C’est pourquoi nous l’avons choisie.

De quels scénarios vous inspirez-vous ?

De ceux de Franquin, afin d’être le plus fidèle possible. Pour ne pas devoir délayer ou raccourcir un gag, tout en respectant les formats télévisuels, les épisodes seront thématiques (sur Mademoiselle Jeanne, le gaffophone…). Un jingle visuel liera les différentes scènes, à la manière de Caméra café.Gaston dessin animé (Marsu Prod et Normaal)

Thomas Fersen prêtera sa voix à Gaston. Pourquoi l’avoir choisi ?

Pour ce « rôle », nous avons testé une cinquantaine de comédiens, connus ou inconnus. Mais beaucoup étaient tétanisés face au personnage mythique. D’autres propositions étaient trop caricaturales. Ce choix fut difficile car Gaston possède autant de voix qu’il a de lecteurs, soit environ 30 millions… Finalement, Isabelle Franquin, la fille d’André, nous a proposé de faire appel à Thomas Fersen. Selon Franquin, Gaston avait le timbre de Jidéhem. Une voix légère et voilée semblable, à l’oreille d’Isabelle, de celle de Thomas Fersen. En faisant appel à lui, nous serions donc conformes à l’idée que Franquin se faisait de la voix de Gaston ! Le chanteur s’est naturellement coulé dans le personnage et s’est révélé être un habile comédien.

Pourquoi votre studio a-t-il été sélectionné par Marsu Productions ?

Les studios de production français qui réalisent en interne 100% de leurs produits sont très rares. Souvent,

les grandes maisons délocalisent une partie de l’animation et, pendant plusieurs mois, il est impossible d’intervenir sur la réalisation. Au studio Normaal, nous pouvons en contrôler toutes les étapes. De plus, nous avons déjà adapté à l’écran la bande dessinée Mandarine & Co (de Jacques Azam, chez Milan). La fidélité au dessin original a été remarquée dans la profession.

Où en est le projet Gaston ?

Nous sommes dans la phase de pré-production et constituons une banque graphique. Nous avons achevé un film pilote de 5 minutes, une sorte de laboratoire de notre technique. Les fondamentaux y sont, mais il y a encore des détails à régler. Par exemple, nous nous sommes aperçus qu’il ne fallait pas mélanger les deux techniques employées par Franquin – la plume et le pinceau -, afin de gagner en cohérence. Nous préparons 78 épisodes de 7 minutes dont la diffusion est envisagée pour la rentrée 2009. Nous avons retiré le pilote qui était visible sur notre site, car il s’agit d’une version de travail. Nous communiquerons officiellement lorsque nous serons prêts. Nous souhaitons avant tout rendre hommage à l’œuvre de Franquin et lui redonner une visibilité immédiate auprès des jeunes lecteurs grâce à la télévision. Payer notre dette envers lui, en quelque sort !

Propos recueillis par Allison Reber

Gaston Lagaffe, le dessin animé. Par le studio Normaal, avec Marsu Productions et France 3. Réalisateur et producteur : Alexis Lavillat, sous l’expertise de Fred Jannin.

© Marsu Productions / Normaal Animation / France 3/2008

Commentaires

  1. oliv'

    Un teaser du résultat était un temps visible sur Dailymotion (depuis la vidéo a été retirée) et je ne suis pas convaincu par le résultat obtenu. Par moment je trouve l’image figée ce qui peut sembler normal du fait de la méthode utilisée pour animer le dessin de Franquin. Mais c’est un beau challenge. Quant aux voix, il faut s’y faire, pour moi Prunelle avait une voix plus grave, plus adulte qu’ici.

  2. oliv'

    Un teaser du résultat était un temps visible sur Dailymotion (depuis la vidéo a été retirée) et je ne suis pas convaincu par le résultat obtenu. Par moment je trouve l’image figée ce qui peut sembler normal du fait de la méthode utilisée pour animer le dessin de Franquin. Mais c’est un beau challenge. Quant aux voix, il faut s’y faire, pour moi Prunelle avait une voix plus grave, plus adulte qu’ici.

  3. une personne

    ou est nne gaston lagffe ??
    quel est la plaque dimatriculationde la voiture de roba ??

  4. une personne

    ou est nne gaston lagffe ??
    quel est la plaque dimatriculationde la voiture de roba ??

  5. Allison

    Normalement, les dessins animés sont prévus pour la rentrée 2009, alors il faut patienter. On se renseigne.

  6. Allison

    Normalement, les dessins animés sont prévus pour la rentrée 2009, alors il faut patienter. On se renseigne.

  7. Antraigue

    Bonjour

    Serait il possible de m’abonner a votre newsletter ?

    Merci

    S. Antraigue , Paris

  8. Antraigue

    Bonjour

    Serait il possible de m’abonner a votre newsletter ?

    Merci

    S. Antraigue , Paris

  9. Bonjour Antraigue,

    Pour s’inscrire à notre newsletter, c’est très simple. Vous trouverez dans la colonne de droite, un onglet « newsletter » dans lequel vous pouvez inscrire votre adresse mail. Nous aurons alors le plaisir de vous envoyer notre newsletter !

  10. Bonjour Antraigue,

    Pour s’inscrire à notre newsletter, c’est très simple. Vous trouverez dans la colonne de droite, un onglet « newsletter » dans lequel vous pouvez inscrire votre adresse mail. Nous aurons alors le plaisir de vous envoyer notre newsletter !

Publiez un commentaire