Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

12 Comments

Gus #3 ****

20 novembre 2008 |

gus_3_vignette.jpgbravo.jpgPar Christophe Blain. Dargaud, 14 €, le 28 novembre 2008.

Revoilà Gus, le cow-boy élastique servi par le trait souple et terriblement vivant de Christophe Blain. L’auteur d’Isaac le pirate semble toujours drôlement s’amuser avec son cow-boy d’opérette, et parvient à communiquer cette joie quasi enfantine au lecteur. Cette fois, il joue avec le temps, montrant au fil de quatre histoires courtes son héros à différents stades de sa vie.

On découvre ainsi un pan du passé de Gus, avant sa rencontre avec ses acolytes Clem et Gratt. Il s’acoquine avec Ernest, ancien braqueur qui s’est acheté une respectabilité – et un saloon -, mais envie de plus en plus dangereusement les succès (réels ou fantasmés) de notre principal protagoniste auprès de la gent féminine… Quelques pages plus loin, on voit Gus complexé de n’être pas un réel écrivain, puis joueur de poker à la chance insolente, ou découvrant la grandeur et la décadence économique. Cette tête brûlée accro aux « poulettes » tente de reconquérir son « légendaire mojo », et de carrément regagner son habileté au pistolet – totalement évanouie.

Avec un humour parfois naïf et souvent impertinent, l’auteur agite brillamment son lascar hyperactif. N’hésitant pas à lui coller – dans d’hilarants flash-backs – une mère castratrice, qui maltraite ses narines et moque son nez (cherchez la métaphore sexuelle…). On se réjouit sans condition du « à suivre » apposé en fin d’album.

Achetez Gus T3 sur Amazon.fr

gus_3_image.jpg

Commentaires

Publiez un commentaire