Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Hugo Pratt – Bonus hors série 18

28 janvier 2008 |

04_pratt.gif

Bonus du hors série BoDoï consacré
aux Grands Prix du festival d’Angoulême

Hugo Pratt

Prix du 15e anniversaire 1988

Dominique Petitfaux, historien de la bande dessinée, a publié deux livres d’entretiens avec Hugo Pratt, Le Désir d’être inutile (Robert Laffont) et De l’autre côté de Corto (Casterman).
« C’était également un grand artiste, qui avait un don extraordinaire pour les arts graphiques. Le voir faire une aquarelle était stupéfiant : il dessinait à une vitesse folle ! Je n’avais aucune idée de ce que ça allait devenir, il fallait attendre que la peinture sèche pour voir le résultat, et c’était magnifique. Il ne faisait pratiquement pas de crayonné et passait très vite à l’encre de Chine. Je me souviens qu’il pouvait dessiner le visage de Corto Maltese sans lever une seule fois sa plume ! S’il a choisi la bande dessinée, c’est qu’il avait à la fois une mémoire visuelle extraordinaire – il pouvait dessiner quelqu’un des jours après l’avoir vu – et une facilité pour raconter des histoires. Il a su créer des dialogues percutants, tout en laissant une place importante au silence existant entre ses personnages. »
Propos recueillis par Marion POINSO

Publiez un commentaire